Jean Clavreul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clavreul.
Jean Clavreul
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Enfant
Autres informations
Site web

Jean Clavreul, né le à Alençon et mort le à Paris, est un psychiatre et psychanalyste lacanien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait des études de médecine et se spécialise en psychiatrie, puis se forme à la psychanalyse, devenant le disciple puis le continuateur de Jacques Lacan[1]. Ce dernier est son analyste de 1948 à 1953[2] et de 1958 à 1962[3]. Clavreul devient membre de la Société française de psychanalyse, puis de l'École freudienne de Paris (1964) dont il est vice-président[1].

Il participe, avec Guy Rosolato, Jean-Paul Valabrega, François Perrier, Piera Aulagnier, en 1967, à la formation d'un groupe non institutionnel connu comme le « Groupe des cinq »[4]. Ils publient ensemble Le désir et la perversion. Jean Clavreul participe également, avec Piera Aulagnier et Conrad Stein, à la création de la revue L'Inconscient, aux PUF[5]. Cette revue interrompt ses parutions après deux ans, et Piera Aulagnier fonde en 1969 Topique qui la remplace.

Après la dissolution de l’École freudienne de Paris en 1980, il participe à la création, en 1981, de l'éphémère Centre d’étude et de recherche freudienne (CERF), avec Solange Faladé et Charles Melman, puis à la formation de la Convention psychanalytique, en 1983, à laquelle il participe jusqu'à sa dissolution en 1996.

Quartier Lacan[modifier | modifier le code]

Jean Clavreul est l'un des témoins interviewés dans Quartier Lacan (2001), documentaire d'Emil Weiss qui investigue l'héritage de Jacques Lacan et le devenir du mouvement lacanien.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Il a, avec Irène Diamantis, également psychanalyste, fille d'immigrés grecs et sœur de Roger Diamantis[6], un fils, Gilles Clavreul[7]. Il a plusieurs enfants de plusieurs unions. Il est marié à la juriste Colette Clavreul.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Une thérapeutique de l’alcoolisme. avec Pierre Fouquet, Paris, PUF, 1956.
  • Le désir et la perversion, avec Piera Aulagnier-Spairani, François Perrier, Guy Rosolato, Jean-Paul Valabrega, Paris, Le Seuil, 1967 (ISBN 978-2020057738).
  • L’ordre médical. Paris, Le Seuil, coll. « Le Champ freudien », 1978 (ISBN 978-2020047630).
  • Le désir et la loi. Approches psychanalytiques, Paris, Denoël, 1987, coll. «L'espace analytique» (ISBN 9782207234235).
  • L'homme qui marche sous la pluie : un psychanalyste avec Lacan (préf. Colette Clavreul), Paris, Odile Jacob, (ISBN 9782738119643)
  • La formation des psychanalystes, préface de Moustapha Safouan, Paris, Hermann, coll. « Psychanalyse », 2010 (ISBN 978-2705670979)
  • La clinique à l'épreuve de la psychanalyse, Jean Clavreul, Paris, Hermann, coll. « Psychanalyse », 2011 (ISBN 978-2705670962).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Leverrier Michel, « Hommage à Jean Clavreul », Figures de la psychanalyse, no 14,‎ , p. 225-227 (DOI 10.3917/fp.014.0225, lire en ligne).
  2. Elisabeth Roudinesco, Jacques Lacan & Co : A History of Psychoanalysis in France, 1925-1985, University of Chicago Press, (ISBN 9780226729978, lire en ligne), p. 360.
  3. https://lemonde.fr/disparitions/article/2006/11/03/jean-clavreul_830505_3382.html.
  4. (Jacques Sédat, article de l'Encyclopaedia Universalis) ; Jean Clavreul, L'homme qui marche sous la pluie, p. 70.
  5. Notice de la revue L'Inconscient, BnF
  6. http://www.cifpr.fr/+Irene-Diamantis-adieu+.
  7. http://www.liberation.fr/societe/2015/04/16/gilles-clavreul-la-valse-antiraciste_1243400 Alice Géraud, Portrait de Gilles Clavreul, 16 avril 2015, Libération].

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Clavreul : Entretiens avec Daniel Friedmann, film réalisé par Daniel Friedmann et Jérôme Blumberg, CNRS Images, Meudon, 2006, 1 h 22 min (DVD)
  • Jean Clavreul : D'un silence à l'autre, film documentaire réalisé par Stéphane Prince, 2011, 36 min

Liens externes[modifier | modifier le code]