Jean Cazeneuve

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cazeneuve.
Jean Cazeneuve
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Étudiants de thèse
Distinctions

Jean Cazeneuve, né le à Ussel (Corrèze) et mort le à Paris, est un sociologue et directeur de télévision français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Cazeneuve est ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé de philosophie, docteur en droit de l'université de Toulouse[1] et diplômé de l'université Harvard.

Il est président de l'ORTF de 1964 à 1974, puis président directeur général de TF1 de 1974 à 1978.

Il est élu membre de l'Académie des sciences morales et politiques en 1973, au fauteuil de Maurice Reclus, et il en est président en 1983.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La Psychologie du prisonnier de guerre, 1944
  • C'est mourir beaucoup, 1944
  • Psychologie de la joie, 1952
  • Les Dieux dansent à Cibola, 1957
  • Les Rites et la condition humaine, 1959
  • La Philosophie médicale de Ravaisson, 1959
  • La Mentalité archaîque, 1961
  • Sociologie de la radio-télévision, 1963
  • Lévy-Bruhl, 1963
  • La Grande Chance de la télévision, 1963
  • Les Mythologies, 1966
  • Bonheur et civilisation, 1966
  • L'Ethnologie, 1967
  • Sociologie de Marcel Mauss, 1968
  • Les Pouvoirs de la télévision, 1970
  • La Sociologie, 1970
  • Guide de l'étudiant en sociologie, 1971
  • Sociologie du rite, 1971
  • La Société de l’ubiquité, 1972
  • L'Homme téléspectateur, 1974
  • La Sociologie et les sciences de la société, 1974
  • Les Communications de masse, 1976
  • Dix grandes notions de la sociologie, 1976
  • Aimer la vie, 1977
  • Des métiers pour un sociologue, 1978
  • La Raison d’être, 1981
  • La Vie dans la société moderne, 1982
  • Le Mot pour rire, 1983
  • Histoire des dieux, des sociétés et des hommes, 1985
  • De l’optimisme, 1987
  • Les Hasards d’une vie, des primitifs aux téléspectateurs, 1989
  • Et si plus rien n’était sacré, 1991
  • La Télévision en sept procès, 1992
  • La Personne et la société, 1995
  • Du calembour, du mot d’esprit, 1996
  • L'Avenir de la morale, 1998
  • Les Roses de la vie. Variations sur la joie et le bonheur, 1999

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]