Jean Carlu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carlu.
Jean Carlu
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Fratrie

Georges Léon Jean Carlu est un dessinateur publicitaire et affichiste français né le à Bonnières-sur-Seine et mort à Nogent-sur-Marne le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Affiche de propagande datant de la Seconde Guerre mondiale.

Issu d'une famille d'architectes, Jean Carlu est né le à Bonnières-sur-Seine. À la suite d’un accident, une amputation du bras droit en 1918 le contraint à abandonner ses études d'architecture[2]. Il commence sa carrière comme affichiste professionnel en 1919, à la suite d’un concours pour une marque de dentifrice (Glycodont, en 1918). Il assume la fonction d’illustrateur de 1919 à 1921 puis devient dessinateur publicitaire à l'agence Wallace et Draeger[3], entre 1921 et 1923. Il crée ses premières œuvres dans un style Art déco : le Kid de Charlie Chaplin, Dentifrice Gellé frères

Attiré par le cubisme et par l’œuvre de Juan Gris ainsi que par Albert Gleizes, il fut un des premiers à comprendre que pour fixer l’image d’une marque dans l’esprit du consommateur, il devait procéder par l’utilisation de formes schématisées et de couleurs très expressives. Ces mêmes qualités confèrent à ses affiches leur dimension d'œuvres d’art. On lui doit notamment deux affiches devenues célèbres pour Monsavon et le Théâtre Pigalle. Il a aussi travaillé pour Air France comme illustrateur mais aussi comme directeur artistique en 1956.

Jean Carlu a aussi travaillé en Belgique et dessiné une affiche publicitaire de 3 × 4 m pour les usines de peintures Lavenne Frères à Dour, vraisemblablement dans les années 1960. Son épouse est morte en 1982.

Il fut un des premiers affichistes à intégrer la photographie, utilisant cette technique comme un élément venant s’ajouter au dessin.

Son frère l'architecte Jacques Carlu (1890-1976) dirigea la construction du palais de Chaillot à Paris.

Expositions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (notice BnF no FRBNF11942068)
  2. a et b Musée national centre d'art Reina Sofía, El espectáculo esta en la calle…, présentation de l'exposition.
  3. Françoise Denoyelle, La lumière de Paris, t. 2 : les usages de la photographie, 1919-1939, Paris, L'Harmattan, coll. « Champs visuels / Beaux Arts », , p. 176 et suivantes.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]