Jean Cardon (musicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Cardon et Cardon (homonymie).
Jean Cardon
Instruments accordéon
Années actives Années 1950-Années 1960

Jean Cardon est un accordéoniste français, né à Paris[n 1] en 1931 et mort en 1990.

Il est connu pour avoir accompagné Léo Ferré en studio et sur scène, de 1954 à 1963[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Cardon est l’accompagnateur de Léo Ferré durant les années 1950. Il exerce sur lui une influence notable, analogue à celle de Jean Corti pour Jacques Brel[2]. Le poète lui dédie alors les chansons Le Piano du pauvre (1954) et Mister Giorgina (1962).

En 1959, à la tête de son propre orchestre il enregistre chez Odéon un album solo intitulé Surpat' chez Léo Ferré, regroupant seize versions instrumentales des chansons de Ferré[2]. Durant les années 1980, le poète utilise sur scène en bandes-orchestres les enregistrements de Jean Cardon, lors de reprises de titres de cette époque.

Jean Cardon a terminé sa vie à Gourdon, dans le Lot, loin des projecteurs[3], dans une maison que Léo Ferré lui prêtait[1].

Ferré dans la chanson hommage Mister Giorgina osa ce conseil[4] : « Un jour t’auras les cheveux blancs […] Alors avant qu’il n’soit trop tard, Planqu’ ton magot dans ton placard[…][5] ».

Discographie[modifier | modifier le code]

1960 : Les Archers du Roi d'Albert Santoni (super 45 tours)

Collaboration avec Léo Ferré[modifier | modifier le code]

Notes et Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Titi parisien selon le Dictionnaire Ferré[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Robert Belleret, Dictionnaire Ferré, Paris, Fayard, , 304 p. (ISBN 978-2-213-66853-6, lire en ligne), « Cardon, Jean »
  2. a et b Jacques Vassal, Léo Ferré, la voix sans maître, Paris, Le cherche midi, , 315 p. (ISBN 978-2-7491-2832-0, lire en ligne)
  3. « C’est Jean Cardon, vedette Odéon, à l’accordéon », sur leoferre.hautetfort.com, (consulté le 2 mai 2015)
  4. http://leoferre.over-blog.com/article-18034952.html / consulté le 15 mai 2015.
  5. http://leoferre.hautetfort.com/archive/2007/03/15/%C2%AB-c%E2%80%99est-jean-cardon-vedette-odeon-a-l%E2%80%99accordeon-%C2%BB.html / consulté le 15 mai 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]