Jean Cagnard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Cagnard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Jean Cagnard est un écrivain français né à Colombelles, dans le Calvados, le [1].

Il est l’auteur de romans, de nouvelles, de poésie et de pièces de théâtre.

En 2005, il fonde la Compagnie 1057 Roses.

Il a reçu le Grand Prix de Littérature dramatique le 15 octobre 2018 pour Quand toute la ville est sur le trottoir d'en face (Les Matelles)[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • L’Hémisphère d’en face, nouvelles, Lausanne, Suisse, Éditions L’Âge d’Homme, 1990, 139 p. (ISBN 2-8251-0135-4) - Prix Prométhée de la nouvelle 1990
  • Le Funambule approximatif, roman, Paris, Presses de la Renaissance, coll. « La compagnie des mots », 1992, 139 p. (ISBN 2-85616-648-2)
  • L’Arête centrale du caillou, poèmes, Tournai, Belgique, Éditions Unimuse, 1996, 43 p. (ISBN 2-87022-068-5) - Prix Casterman 1996
  • Un cerf-volant sur l’avant-bras, théâtre, Chambéry, France, Éditions Comp’Act, coll. « Les journées d’auteur », 1999, 44 p. (ISBN 2-87661-191-0)
  • Des papillons sous les bras, théâtre, Cannes, France, Compagnie Arketal, 2000, 31 p. (notice BnF no FRBNF37207523) - Comps, France, Éditions du Bonhomme vert, Peintures Rolf Ball, 2007, 46 p. (ISBN 2-916196-06-4)
  • L’homme, l’homme, l’homme et l’homme, nouvelles, gravure de Hélène Gay, Angers, France, Éditions Deleatur, 2001, 37 p. (ISBN 2-86807-109-0)
  • L’Entonnoir, Paris, Éditions théâtrales, coll. « Théâtrales-jeunesse »2002, 33 p. (notice BnF no FRBNF39510726)
  • Les Gens légers, Paris, Aux nouvelles écritures théâtrales, 2003, 51 p. (notice BnF no FRBNF39512511) - Saint-Gély-du-Fesc, France, Éditions Espaces 34, coll. « Espace théâtre », 2006, 79 p. (ISBN 2-84705-030-2) - Finaliste Prix Godot des Lycéens 2008
  • Bout de bois : d'après l'infatigable, l'inoxydable Pinocchio : texte pour marionnettes, théâtre illustré, illustrations de Martin Jarrie, Comps, France, Éditions du Bonhomme vert, 2005, 52 p. (ISBN 2-916196-00-5)
  • L’Avion, suivi de De mes yeux la prunelle, Saint-Gély-du-Fesc, France, Éditions Espaces 34, coll. « Espace théâtre », 2006, 57 p. (ISBN 2-84705-025-6)
  • L'endroit jamais, Paris, Éditions théâtrales, Argument poétique dans « Court au Théâtre 2 », 2009, 62 p. (ISBN 978-2-84260-313-7)
  • Le Menhir, Paris, Éditions théâtrales, coll. « Répertoire contemporain », 2010, 46 p. (ISBN 978-2-84260-402-8)[3] - Finaliste Grand Prix de Littérature Dramatique 2011
  • À demain ou La Route des six ciels, Paris, Éditions théâtrales, coll. « Théâtrales-jeunesse », 2010, 62 p. (ISBN 978-2-84260-396-0)
  • La distance qui nous sépare du prochain poème, Saint-Gély-du-Fesc, France, Éditions Espaces 34, coll. « Espace théâtre », 2011, 80 p. (ISBN 978-2-84705-080-6)
  • Le Voyageur liquide, roman, Montfort en Chalosse, France, Gaïa Éditions, 2011, 192 p. (ISBN 978-2-84720-201-4)
  • L’Escalier de Jack, roman, Montfort en Chalosse, France, Gaïa Éditions, 2012, 288 p. (ISBN 978-2-84720-261-8)
  • Grosses joies, nouvelles, Montfort en Chalosse, France, Gaïa Éditions, 2014, 157 p. (ISBN 978-2-84720-429-2)
  • Au pied du Fujiyama, Saint-Gély-du-Fesc, France, Éditions Espaces 34, coll. « Espace théâtre », 2015, 79 p. (ISBN 978-2-84705-126-1) - Finaliste Prix Collidram 2016 et Prix Bernard Marie Koltès des Lycéens 2017
  • Plancher japonais, roman, Montfort en Chalosse, France, Gaïa Éditions, 2016, 256 p. (ISBN 978-2-84720-693-7)
  • L’Inversion des dents, Les Matelles, France, Éditions Espaces 34, coll. « Espace théâtre », 2016, 23 p. (ISBN 978-2-84705-146-9)
  • Quand toute la ville est sur le trottoir d'en face, Les Matelles, France, Éditions Espaces 34, coll. « Espace théâtre », 2017, 54 p. (ISBN 978-2-84705-157-5) - Grand Prix de Littérature Dramatique 2018
  • Pour une fois que tu es beau, Les Matelles, France, Éditions Espaces 34, coll. « Espace théâtre », 2018, 87 p, (ISBN 978-2-84705-168-1)

Sur l’auteur[modifier | modifier le code]

  • Claudine Galéa, Jean Cagnard, un itinéraire, entretien, Villeneuve-lès-Avignon, France, Éditions La Chartreuse, coll. « Itinéraire d'auteur », 2007, 113 p. (ISBN 2-908119-93-5)[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cagnard, Jean (1955-....), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr, 40507-frfre (consulté le 20 février 2018)
  2. « Jean Cagnard et Fabrice Melquiot lauréats des Grands Prix 2018 », sur artcena.fr (consulté le 16 octobre 2018)
  3. Laurence Cazaux dans Le Matricule des Anges N° 112 Avril 2010, « Le Menhir - Jean Cagnard », sur Le Matricule des Anges (consulté le 28 août 2012)
  4. L. Cazaux dans Le Matricule des Anges N°089 janvier 2008, « Itinéraire d'auteur N°10 : Jean Cagnard - Claudine Galea », sur Le Matricule des Anges (consulté le 28 août 2012)