Jean Boyer (homme politique, 1923-2010)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Boyer et Boyer.

Jean Boyer
Fonctions
Sénateur de l'Isère
Élection 25 septembre 1983
Réélection 27 septembre 1992
Député de la 6e circonscription de l'Isère
Législature IVe, Ve (Cinquième République)
Prédécesseur Roger Coste
Successeur Christian Nucci
Maire de Gillonnay
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Oyeu (Isère)
Date de décès (à 86 ans)
Lieu de décès Voiron (Isère)
Nationalité Drapeau de la France Française
Parti politique RI
Profession Industriel

Jean Boyer, né le à Oyeu (Isère) et mort le à Voiron (Isère), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Boyer devient député de la 6e circonscription de l'Isère à la suite des législatives de 1968 succédant au communiste Roger Coste, puis est réélu aux législatives de 1973 et à la suite des élections de 1978, il laisse la place au socialiste Christian Nucci.

Il est élu sénateur lors des sénatoriales de 1983 et réélu à son siège en 1992 jusqu'en 2001. Il est membre de la commission des affaires économiques du Sénat et est membre du Groupe des Républicains et Indépendants.

Affaire GID[modifier | modifier le code]

Le 13 juillet 1999, il est condamné par le tribunal correctionnel de Grenoble à quinze mois d'emprisonnement avec sursis et 50 000 francs d'amende pour « abus de biens sociaux et usage de faux » aux dépens de la société Grenoble Isère développement (GID), une société d'économie mixte liée au conseil général de l'Isère, en compagnie du président de ce dernier, Alain Carignon, qui est condamné à dix-huit mois d'emprisonnement avec sursis et 80 000 francs d'amende[1].

Détail des fonctions et des mandats[modifier | modifier le code]

Mandats locaux
Mandats parlementaires

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Alain Carignon condamné à dix-huit mois de prison avec sursis », Le Monde, 15 juillet 1999.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]