Jean Boggio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean Boggio, né en 1963, est un joaillier-orfèvre contemporain français[1].

Il ouvre son premier atelier de joaillerie en 1984 à Lyon. Dès 1990 il s'intéresse aux arts décoratifs avec sa première participation au salon « Scènes d'intérieur » (Paris).

À partir de cette époque, il collabore avec les grandes maisons d'art de la table françaises : Daum, Baccarat, Saint Louis, Raynaud, faïence de Niderviller, cristallerie de Portieux Longwy, Haviland, Les héritiers, Roux Marquiand, etc.

De 2006 à 2012 il est directeur artistique pour la marque « Jean Boggio for Franz »[2] en partenariat avec l'industriel taïwanais Francis Chen. En 2013 collection de soierie : signature Jean Boggio pour Tassinari. De 2013 à 2014 directeur artistique de la marque TTF haute joaillerie. En 2014 exposition compte et légendée du cheval pour TTF à Paris et Shenzhen en tant que scénographe de l'exposition.

Notes et références[modifier | modifier le code]