Jean Aubert (écrivain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Aubert et Aubert.
Jean Aubert
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Jean Aubert est un écrivain, poète et éditeur français, né le et mort le , fondateur de l’association Flammes Vives dans les années 1950.

L’œuvre de Jean Aubert a été couronnée par l’Académie française (prix Archon-Despérouses, 1960)[1], la Société des gens de lettres et la Société des Poètes français, et ses ouvrages ont été préfacés notamment par Paul Fort et Jean Cocteau.

A Cadaqués, où Jean Aubert séjourne chaque année depuis 1952, il s'est lié d'amitié avec les peintres Maurice Boitel, Jean Hulin et Louis Berthomme Saint-André ; ce dernier effectuant même un séjour chez Jean Aubert en 1971.

Principaux ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Paris autrefois
  • Val d'Oise autrefois
  • Bords de Seine de la source jusqu'à Paris

Recueils de poèmes[modifier | modifier le code]

  • Car il me reste tout l'automne
  • Prolégomènes à la nuit
  • Proses
  • Poses
  • Propos
  • Dans les brasiers du temps

Un livre pour enfants dont le récit se déroule à Cadaqués :

Prix Jean Aubert[modifier | modifier le code]

À partir de l'automne 2006, un prix de poésie annuel, appelé « Prix Jean Aubert », est décerné par l'association Flamme vive, éditrice de la revue de poésie du même nom. Le lauréat du prix bénéficie de la publication de l'ouvrage primé par Flamme vive.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]