Jean Allouch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Allouch.
Jean Allouch
Portrait de Jean Allouch
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à MontpellierVoir et modifier les données sur Wikidata
Pays de nationalité FranceVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Profession PsychologueVoir et modifier les données sur Wikidata

Jean Allouch est un psychanalyste français né à Montpellier le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé à la psychologie et à la philosophie, il suit dès 1962 les séminaires de Jacques Lacan (qui fut aussi son analyste). Après la dissolution de l’École freudienne de Paris dont il faisait partie, il contribue aux premiers pas de la revue Littoral et participe à la fondation, en 1985, de l'École lacanienne de psychanalyse. Jean Allouch anime actuellement la collection « Les grands classiques de l’érotologie moderne » aux éditions Epel. Son séminaire, qui se tient à l’hôpital Sainte-Anne à Paris, trouve régulièrement à se prolonger à l’étranger, en particulier en Amérique latine.

Ouvrages publiés[modifier | modifier le code]

  • La « solution » du passage à l’acte (Toulouse, Erès, 1984)
  • Lettre pour lettre. Transcrire, traduire, translittérer (Toulouse, Erès, 1984)
  • Freud, et puis Lacan (Paris, Epel, 1993)
  • Louis Althusser récit divan (Paris, Epel, 1992)
  • Marguerite, ou l'Aimée de Lacan (Postface de Didier Anzieu, 2e éd., Paris, Epel, 1994)
  • Érotique du deuil au temps de la mort sèche (2e éd., Paris, Epel, 1995)
  • Éthification de la psychanalyse. Calamité (Paris, Cahiers de L’unebévue, 1996)
  • Le sexe de la vérité (Paris, Cahiers de L’unebévue, 1998)
  • Allo Lacan ? Certainement pas ! (Paris, Epel, 1998)
  • La psychanalyse, une érotologie de passage (Paris, Cahiers de L'unebévue, 1998)
  • Le sexe du maître (Paris, Exils, 2001)
  • Ça de Kant, cas de Sade (Paris, Cahiers de L’unebévue, 2001)
  • Les Années Lacan, avec Markos Zafiropoulos et Paul-Laurent Assoun (Paris, Économica, 2003)
  • Ombre de ton chien. Discours psychanalytique, discours lesbien (Paris, Epel, 2004)
  • La psychanalyse est-elle un exercice spirituel ? Réponse à Michel Foucault (Paris, Epel, 2004)
  • Oser construire : Pour François Jullien, avec Pierre Chartier, Alain Badiou et Françoise Gaillard (Paris, Les Empêcheurs de Penser en Rond, 2007)
  • Lacan Love. Melbourne seminars and others works (Melbourne, Bookbound publishers, 2007)
  • Pensées pour le nouveau siècle, avec Aliocha Wald Lasowski, Jean-Claude Ameisen et Alain Badiou (Paris, Fayard, 2008)
  • 543 impromptus de Jacques Lacan (Paris, Fayard, 2009)
  • Contre l’éternité. Ogawa, Mallarmé, Lacan (Paris, Epel, 2009)
  • L’Amour Lacan (Paris, Epel, 2009)
  • Prisonniers du Grand Autre. L'Ingérence divine I (Paris, Epel, 2012)
  • Schreber théologien. L'ingérence divine II (Paris, Epel, 2013)
  • Une femme sans au-delà. L'ingérence divine III (Paris, Epel, 2014)

Études[modifier | modifier le code]

  • Émilie Berrebi (dir.), Étant donné L'Amour Lacan (Paris, Epel, 2013)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Allouch, Jean (1939-....), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr (consulté le 3 octobre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]