Jean Alessandrini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alessandrini.
Jean Alessandrini
Naissance (75 ans)
Marseille (Drapeau de la France France)
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Jean Alessandrini est un typographe, illustrateur et écrivain français, auteur de romans policiers et de littérature de jeunesse, né le à Marseille.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à Paris, il tente sans succès d'entrer à l'école des arts appliqués puis suit un apprentissage au collège d’art graphique de la rue Corvisart à Paris, où il entre en contact avec ses premières « lettres ». Il devient ensuite maquettiste et illustrateur de presse, pour Paris Match puis pour Lui, dont il dessine le logo. Il réalise des couvertures pour les Éditions Gallimard et collabore à la revue Pilote avec des textes satiriques.

Illustrateur indépendant à partir de 1966, il collabore à diverses éditions, comme la série des Livres de la santé, puis Albert Hollenstein et son atelier Phototypo lui permet d'éditer plusieurs de ses créations typographiques (Hypnos, Akenaton et la plus connue, Mirago).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Monographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Alessandrini, le poète de la lettre, David Rault, éditions Atelier Perrousseaux (2013), Collection Monographies. (ISBN 2911220609)

Ouvrages graphiques[modifier | modifier le code]

  • Typomanie, éditions La Noria (1977), Collection l’Œil de la lettre (avec une préface de Massin). (ISBN 2857210264)
  • L’ABC de la lettre, éditions Retz (1987)
  • Abécédaire, où Quand le Mot devient Image, éditions Retz (1986)

Il a également écrit plusieurs ouvrages techniques à l'intention des étudiants en Art Graphique.

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Plusieurs nouvelles publiées dans Lui à partir de 1967 (dont certaines illustrées par lui-même)

Romans policiers[modifier | modifier le code]

  • La Quadrature du meurtre (Phebus, 2006)
  • Hécatombe de lunatiques (Phebus, 2010)

Ouvrages de littérature jeunesse[modifier | modifier le code]

Les œuvres de Jean Alessandrini se caractérisent par une mise en scène des mots-images ("quand le mot devient image")

  • L'Équipe des chiffres (Hatier, 1987)
  • Le Magicien fou (Hatier, 1989)
  • Paul et le robot (Bayard, coll. J'aime lire, 1979) illustré par l'auteur
  • Paul et le takin (Bayard, coll. J'aime Lire) illustré par l'auteur
  • Rentre chez Toi, Tom ! (Hatier, coll. Hibou-Caribou, 1988)
  • Date Limite (Rageot coll. Aventure, 1993)
  • Une histoire à spirales (Grasset Jeunesse, 1994) (ISBN 2246488613)
  • La Malédiction de Chéops (Amitié, 1989, rééd. Rageot coll. Cascade, 1995)
  • Pas de quoi Rire ! (Rageot coll. Cascade, 1996)
  • Il en manque toujours un (Grasset Jeunesse, Lecteurs en herbe, 1997) illustré par Sophie Kniffke
  • Mystère et Charchafouille (Rageot coll. Cascade, 1997) illustré par Thierry Christmann
  • Mystère et hamburger (Rageot coll. Cascade, 1998) illustré par Thierry Christmann
  • Le Labyrinthe des cauchemars (Rageot coll. Cascade, 1998) illustré par l'auteur
  • L'Ours qui voulait lire (Gautier-Languereau, 1999) illustré par Sophie Kniffke
  • Animal Circus (Rageot coll. Cascade, 2000) illustré par Sophie Kniffke
  • Les Sept Queues de l'ours (Callicéphale, 2001) illustré par Sophie Kniffke
  • Qui a vu l'ours ? (Callicéphale, 2002) illustré par Sophie Kniffke
  • Mystère et chocolat (Bayard, coll. J'aime Lire, 2003) illustré par Jean-Louis Besson
  • L'Île de Pingo-Pingo (Phébus, 2003)
  • Le Bavard à moustaches (Nathan, 2003)
  • L'ours sort ses griffes (Rageot coll. Cascade, 2004)

Œuvres diverses[modifier | modifier le code]

Jean Alessandrini a mis au point en 1979 une classification des caractères typographiques : le Codex 80. Il s'agit d'une classification supplémentaire, après celles de Francis Thibaudeau, Maximilien Vox et Aldo Novarese.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]