Jean-Yves Royer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Royer.

Jean-Yves Royer, né le 12 octobre 1944 à Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence), est un défenseur de la culture occitane, chercheur, écrivain et conférencier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a été élevé à Forcalquier par sa grand-mère, de qui il a reçu les bases de la culture occitane traditionnelle, dans le domaine de la langue (dires, contes, proverbes, chansons...) comme dans celui de la vie quotidienne (et notamment de la cuisine).

Après des études de psychologie, il exerce divers métiers, et notamment celui de sommelier qui l’amène à devenir, pendant plusieurs années, dégustateur pour une chaîne d’épiceries fines. Parallèlement, il poursuit des recherches sur la vie quotidienne occitane au Moyen Âge.

Auteur d’ouvrages d’histoire et d’ethnologie, éditeur de manuscrits médiévaux en langue d’oc, collaborateur de nombreux périodiques (premier article paru : dans Les Alpes de Lumière en 1962), il est également écrivain et conteur occitan (première publication en oc : dans Viure en 1967). Il travaille à la collecte, à l’étude et à la publication des énoncés formalisés de l’oralité dans la tradition provençale (avec Renat Sette, pour l’association Cantar). Journaliste et chroniqueur, on lui doit de nombreux articles, tant sur le Net que dans la presse écrite, dont notamment une chronique hebdomadaire en provençal (signée L’agachaire) dans La Provence (édition 04) depuis 1997. Sonnettiste (prix Jaufré RUDEL 2007 pour Les Temps Passats), il a aussi écrit des paroles, voire des spectacles complets, pour plusieurs chanteurs et chanteuses d’oc.

Conférencier sur tous ces sujets, il intervient fréquemment dans l’enseignement, de la Maternelle à l’Université, sur la langue et la culture provençales (donnant par exemple, de 1999 à 2006, pour le compte du conseil général des Alpes-de-Haute-Provence, des cours hebdomadaires aux huit niveaux d’une école primaire). Il participe à de nombreuses émissions de radio et de télévision, ainsi qu’à plusieurs films (tant comme acteur que comme scénariste). Militant associatif de longue date, il sera également, de 1989 à 1995, maire-adjoint de Forcalquier, chargé des affaires culturelles. Nommé chevalier dans l’ordre national des Arts et des Lettres en 1999. Reçoit en 2010 le cinquantième Grand Prix Littéraire de Provence.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Nouveaux regards sur l'histoire de Forcalquier, Les Amis de Forcalquier, 1977.
  • Forcalquier au temps de la peste (Délibérations du conseil municipal, 1478-1479, texte provençal intégral publié, traduit et annoté), Les Alpes de Lumière, 1978.
  • Nòus còntes nòus d'entre Ròse e Durença (contes provençaux), Les Alpes de Lumière, 1979.
  • La femme à la fontaine (en collaboration avec Pierre Martel), Les Alpes de Lumière, 1979.
  • Obras en rimas (sonnets provençaux), Odim, Forcalquier, 1980.
  • L'engienh bec de grua (La construction d'une grue à Apt en 1431, texte provençal inédit publié, traduit et annoté), Odim, Forcalquier, 1980.
  • Noëls de bêtes et santons de bois, Les Alpes de Lumière, 1981.
  • Le roi, la bastide et les deux seigneurs (Supplique au roi René du seigneur et de la communauté de Cucuron, Vaucluse, texte inédit de 1474), Institut d'Etudes Occitanes, Avignon, 1981.
  • Poësia occitana d'ara (collaboration), Vent Terral, Enèrgas, 1982.
  • Forcalquier, (monographie), Odim, Forcalquier, 1986.
  • Le journal de Noë de Barras (Un entrepreneur en transhumance au XVe siècle ; fac-similé, texte, traduction, notes et commentaires), Les Alpes de Lumière, 1988.
  • Isabeau de Canelle, spectacle écrit et mis en scène pour les écoles de Forcalquier, 1988.
  • Archéologie en Pays de Forcalquier, (collaboration), Les Alpes de Lumière, 1990.
  • Forcalquier, Le Temps Retrouvé, Equinoxe, Marguerittes, 1991.
  • Le Pays de Forcalquier, Le Temps Retrouvé, Equinoxe, Marguerittes, 1992.
  • Pays de Sault et d'Albion, (collaboration), Les Alpes de Lumière, 1993.
  • Haute-Provence (collaboration), Guides Gallimard, Paris, 1994.
  • Sonnets provençaux, in Propos de Campagne N° 2, Forcalquier, 1994.
  • Le Gros Souper, Histoire d'une tradition, Cave de Cairanne, 1995.
  • Le village perché, Histoire d'une tradition, Cave de Cairanne, 1996.
  • Poètes provençaux d'aujourd'hui (collaboration), Polyphonies, La Différence, Paris, 1997.
  • Lo Caladaire, Jorn, Montpeyroux, 1997.
  • Les Baronnies au Moyen Âge (collaboration), Les Alpes de Lumière, 1997.
  • L'agachaire, chronique hebdomadaire en provençal, dans La Provence, depuis juin 1997.
  • Armanac de Mesclum (collaboration), Marseille, 1998.
  • Un alambic au pied de la montagne (des droguistes de Lure aux distillateurs de Forcalquier), Volx, 1998.
  • Transhumants au XVe siècle : les carnets de voyage, in « Transhumances », L'Alpe, Grenoble, 1999.
  • Tradition orale en haute Provence : chansons, Les Alpes de Lumière, 2001.
  • Le partage des eaux à Puget-Théniers au XVIe siècle, (texte provençal présenté, publié, traduit et annoté), in « Au fil de l’eau », Ecomuséee du pays de la Roudoule, Nice, 2001.
  • Sonnets provençaux, in « 7305 jorns », Jorn, Montpeyroux, 2001.
  • La vie pénible et laborieuse du colporteur Esmieu (collaboration), Les Alpes de Lumière, 2002.
  • Les transhumants du Roi René, in « bergers », Verdons N° 11, Aups, 2003.
  • Lure : encyclopédie d’une montagne provençale (codirection et collaborations), Les Alpes de Lumière, 2004.
  • Sonnets provençaux, in « Antologia de la nòva escritura occitana », Jorn/Le temps des cerises, 2004.
  • Damàs Arbaud, Chants populaires de la Provence, Questions sus una òbra, in « Còntes e cants, Les recueils de littérature orale en pays d’oc, XIXe et XXe siècles », Université de Montpellier III, 2004.
  • Les Temps Passats, (sonnets occitans avec traduction française), Jorn, Montpeyroux, 2006. Prix Jaufré Rudel 2007.
  • Joan dei pèiras, conte musical, texte provençal et traduction française, in « la pierre le bois », Verdons N° 19, Aups, avril 2006.
  • Tour des savoirs et saveurs de la montagne, pages 30 à 202 et révision générale. Programme Interreg III A ALCOTRA, 2007.
  • Glandeurs transhumants, in Cochons et cochonnailles, L'Alpe, Grenoble, 2008.
  • La montagna insegna, saperi e sapori delle vallate alpine, (collaboration: La cucina di tutti i giorni), Torino, Italia, 2009.
  • La montagne enseigne, savoirs et saveurs des vallées alpines, (collaboration), Torino, Italia, 2009.
  • Trois zooms sur une scripta, in « Graphie et représentations graphiques de l'occitan du XVIe au XVIIIe siècle », Lengas N° 62, pages 29 à 86, Montpellier, 2010.
  • Tomes, banons et fromageons : Histoire et légende caprines en Haute Provence, revue Ethnozootechnie N° 101, pages 77 à 84, Toul, 2016.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]