Jean-Yves Leconte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leconte.

Jean-Yves Leconte
Illustration.
Fonctions
Sénateur des Français établis hors de France
En fonction depuis le
(7 ans, 4 mois et 25 jours)
Élection 25 septembre 2011
Réélection 24 septembre 2017
Groupe politique SOC
Biographie
Date de naissance (52 ans)
Lieu de naissance Paris (XIIe)
Nationalité Drapeau de France Français
Parti politique Parti socialiste (depuis 1986)
Diplômé de École centrale Paris
Profession Ingénieur

Jean-Yves Leconte, né le à Paris (XIIe) (Seine)[1], est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir grandi en Normandie, il fait ses études secondaires à Saint-Germain-en-Laye (Collège Claude-Debussy, Lycée Marcel-Roby), une prépa à Condorcet puis des études supérieures d'ingénieur à l'École centrale Paris[2]. Après avoir enseigné pendant un an[2], il effectue son service national en Pologne à partir de 1991[3] et décide en 1993 de s'établir dans ce pays en y développant sa propre entreprise Generik Ekologia, spécialisée dans les conduites, canalisations et circuits d'épuration respectueux de l'environnement[4]. En 2000, il crée une filiale en Ukraine, Генерик України, ДП[5].

En 1986, il décide d'adhérer au Parti socialiste. Il est un des fondateurs en 1994 de l'Association des Français en Pologne, affiliée à Français du monde – ADFE. Il soutient la création à Wałbrzych de l’Association des Français et rapatriés de France en Basse-Silésie.

Jean-Yves Leconte est de 1994 à 2011 membre élu du Conseil supérieur des Français de l'étranger (CSFE)[2], devenu en 2004 Assemblée des Français de l'étranger (AFE), au titre de la circonscription de Vienne, qui regroupe avec l'Autriche une partie des pays d'Europe centrale et orientale[6].

De 2008 à 2011, il est vice-président de l'AFE[2].

Après avoir raté de quelques voix son élection en 2008, il est élu sénateur le , sur la liste « La France est notre pays, le monde est notre avenir » présentée par le PS et EELV qu'il mène avec Hélène Conway-Mouret[7]. Il est réélu en septembre 2017 pour un second mandat[8].

Jean-Yves Leconte est membre de la Commission des lois, juge à la cour de justice de la République, vice-président des groupes d’amitié France-Pologne, France-Ukraine, France-Russie, France-Balkans, France Asie-Centrale et France-Iran.

Il a été rapporteur sur la Cour nationale du droit d’asile, sur la réforme de la représentation politique des Français à l’étranger et sur l’exercice du droit d’éligibilité au Parlement européen. Il milite activement pour l'introduction du vote des étrangers aux élections locales.

Il est réélu le sur la liste « Français du Monde, la gauche unie, écologiste et solidaire » menée par Hélène Conway-Mouret et présentée par le PS.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Jean-Yves Leconte est marié et père de trois enfants franco-polonais[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]