Jean-Yves Jouannais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Yves Jouannais
J-Y Jouannais 00759.JPG

Performance de Jean-Yves Jouannais autour de Encyclopédie des guerres à la Comédie de Reims, en décembre 2014.

Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Jean-Yves Jouannais, né le [1] à Montluçon, est un critique d'art[2] et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur de plusieurs essais, de romans et d'ouvrages collectifs.

Il fut rédacteur en chef de la revue Art Press, d'Exhibition (Émission d'art contemporain diffusée sur Arte. Production MK2 TV.) et un des fondateurs de la Revue perpendiculaire.

Il obtient le prix Roger-Caillois catégorie essai 2014[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Artistes sans œuvres : I would prefer not to, Éditions Hazan, 1997 (ISBN 978-2850255755)
  • Des nains, des jardins : essais sur le kitsch pavillonnaire, éditions Hazan, 1999 (ISBN 978-2850256912)
  • Armand Silvestre, poète modique, éditions Gallimard, coll. « Le Promeneur », 1999
  • Jésus Hermès Congrès, éditions Verticales, 2001 (ISBN 2-84335-103-0) (roman)
  • L'Idiotie. Art. vie. politique - méthode, éditions Beaux-arts Magazine livres, 2003 (ISBN 978-2842784317)
  • Prolégomènes à tout château d'eau, éditions Inventaire, 2004 (ISBN 978-2914412124)
  • L'usage des ruines : portraits obsidionaux, éditions Verticales, 2012 (ISBN 978-2070138586)
  • Les Barrages de sable, éditions Grasset & Fasquelle, 2014 (ISBN 978-2246851974)
  • La Bibliothèque de Hans Reiter, éditions Grasset & Fasquelle, 2016 (ISBN 978-2246857761)

Expositions[modifier | modifier le code]

  • Le fou dédoublé : l'idiotie dans l'art du XXe siècle, Moscou, 2000.
  • Lost in the supermarket, Fondation Ricard, 2001.
  • Félicien Marbœuf (1852-1924), exposition collective, Fondation Ricard, 2009.
  • La force de l'art 02, Grand Palais, 2009
  • Topographies de la guerre, BAL, 2011.

Télévision[modifier | modifier le code]

Performance[modifier | modifier le code]

Il poursuit depuis 2009 L'encyclopédie des guerres, spectacle/conférence/vidéo en progression avec entrées et sous-entrées, visible au Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou[5], au Palais du Tau à Reims entre autres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]