Jean-Yves Jouannais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Yves Jouannais
Jean-Yves Jouannais (2018).jpg
Jean-Yves Jouannais, prix d'honneur du FILAF 2017 (© Pascal Ferro)
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Art Press, Revue perpendiculaire (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Jean-Yves Jouannais, né le [1] à Montluçon, est un critique d'art[2] et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Adolescent, Jean-Yves Jouannais fonde la Revue perpendiculaire. La troupe monte à Paris où Jean-Yves Jouannais devient rédacteur en chef de la revue Art Press[3].

Jean-Yves Jouannais est l'auteur de plusieurs essais, romans et ouvrages collectifs. Il a été le rédacteur en chef de la revue Exhibition (Émission d'art contemporain diffusée sur Arte. Production MK2 TV).

Depuis 2009, il anime le spectacle spectacle/conférence/vidéo L'encyclopédie des guerres visible au Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou[4], au Palais du Tau à Reims entre autres. Son projet est de compiler une encyclopédie de toutes les guerres de l'histoire de l'humanité, et d'en partager uniquement les citations recueillies[5],[6].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Artistes sans œuvres : I would prefer not to, Éditions Hazan, 1997 (ISBN 978-2850255755)[7]
  • Des nains, des jardins : essais sur le kitsch pavillonnaire, éditions Hazan, 1999 (ISBN 978-2850256912)
  • Armand Silvestre, poète modique, éditions Gallimard, coll. « Le Promeneur », 1999
  • Jésus Hermès Congrès, éditions Verticales, 2001 (ISBN 2-84335-103-0) (roman)
  • L'Idiotie. Art. vie. politique - méthode, éditions Beaux-arts Magazine livres, 2003 (ISBN 978-2842784317)
  • Prolégomènes à tout château d'eau, éditions Inventaire, 2004 (ISBN 978-2914412124)
  • L'usage des ruines : portraits obsidionaux, éditions Verticales, 2012 (ISBN 978-2070138586)
  • Les Barrages de sable, éditions Grasset & Fasquelle, 2014 (ISBN 978-2246851974)
  • La Bibliothèque de Hans Reiter, éditions Grasset & Fasquelle, 2016 (ISBN 978-2246857761)

Expositions[modifier | modifier le code]

  • Le fou dédoublé : l'idiotie dans l'art du XXe siècle, Moscou, 2000.
  • Lost in the supermarket, Fondation Ricard, 2001.
  • Félicien Marbœuf (1852-1924), exposition collective, Fondation Ricard, 2009.
  • La force de l'art 02, Grand Palais, 2009
  • Topographies de la guerre, BAL, 2011.

Télévision[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jouannais, Jean Yves (1964-....) », sur le site du catalogue général de le BnF
  2. Sur Verticales
  3. Stéphane Corréard, « Jean-Yves Jouannais: la guerre de A à Z », Libération,‎ (lire en ligne)
  4. vidéo et présentation sur le site du centrepompidou
  5. Astrid de Larminat, « Jean-Yves Jouannais : «Je crois à la guerre, pas à l'amour» », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  6. Mathieu Lindon, « La drôle de guerre de Jean-Yves Jouannais », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  7. Jean-Max Colard, « Jean-Yves Jouannais - "Artistes sans oeuvres" », Les Inrocks,‎ (lire en ligne)
  8. [1]http://download.pro.arte.tv/archives/fichiers/01943775.pdf
  9. « L'écrivain argentin César Aira reçoit le Prix Roger Caillois 2014 », sur Culturebox, (consulté le 14 novembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]