Jean-Pierre Tahan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Pierre Tahan
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Jean-Pierre-Alexandre Tahan (1813-1892) est héritier de l'atelier d'ébénisterie de son père Pierre-Lambert Tahan (1780-1844). C'est sous son impulsion que la maison prit une grande extension pour devenir l'une des plus célèbres de Paris. Ébéniste attitré de Napoléon III, il devint le grand spécialiste des meubles précieux, qu'un article de 1861 paru dans 'La chronique des Arts et de la curiosité' présentait ainsi : "C'est l'un de ces fabricants qui devancent la mode et qui donnent le ton au lieu de le subir". Il réalise, comme Paul Sormani de nombreux meubles précieux de petites dimensions, nécessaires et coffrets[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Denise Ledoux-Lebard, Le Mobilier français du XIXe siècle, Paris, Editions de l'Amateur, , 700 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]