Jean-Pierre Réginal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Pierre Réginal
Activité principale auteur-compositeur-interprète
Genre musical Chanson
Instruments piano
Années actives Depuis 1960
Labels Romane Disques
Site officiel jpreginal.com


Jean-Pierre Réginal est un auteur-compositeur-interprète français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il enregistre son premier 45 tours, Les mots s'en vont, en 1969, en Belgique, sous le label Sélection Records. Après plusieurs 45 tours, sort son premier album en 1975, pour le même label.

Il écrit la musique d'un feuilleton en 26 épisodes "le fils du ciel", pour TF1.

Le deuxième album, en 1978, est enregistré sous la direction de François Rauber (ami et compositeur de Jacques Brel, Anne Sylvestre entre autres ), avec La chansonnette et la reprise de Les mots s'en vont, chez Mudidisc, Label Festival.

Son séjour de plusieurs semaines au cabaret parisien "Les Petits Pavés", lui vaut des commentaires élogieux dans la presse parisienne unanime, dont un article dans Le Matin de Paris, sous la plume de Richard Cannavo.

Il signe un titre, "super marché" dans un album d'Annie Cordy, comme auteur, musique de Bob Castel.

Il signe ensuite sous le label "Gérard Meys". L'album Un coup de grisou dans le cœur (1981), orchestré par Alain Goraguer obtient un succès d'estime. Il fait alors de nombreuses scènes, festivals et tournées, avec Annie Cordy, Les Parisiennes, Sim , et de nombreuses premières parties ou partages des scènes avec Claude Nougaro, Nicoletta, Marcel Amont, Alain Barrière...

L'année 1985 voit la sortie du 45 tours J'ai froid partout (label Romane Disques) et, pendant tout le mois de décembre, il assure la première partie des récitals de Cora Vaucaire, au Théâtre de Paris. Jean-Pierre Réginal devient un abonné de la scène du cabaret parisien l'Écume dans le 14e arrondissement, dont il fera la fermeture en 1986. Il se partage entre scènes françaises et étrangères, particulièrement en Allemagne, puis au Danemark où il donne des concerts et développe des ateliers-chanson dont le succès ira grandissant. Il s’exporte aussi en Belgique, Suisse, et jusqu’en Afrique du Nord, Afrique Noire.

En 1988 sort son premier CD, reprise du 33 tours Festival. Il rechante tous les titres sur les orchestrations originales de François Rauber qui en assurera un nouveau mixage. Ce disque sera largement diffusé sur les ondes de Radio France qui redécouvre La chansonnette, il passe aussi à la télévision chez Pascal Sevran.

En 1992, sortie du deuxième CD - 4 titres - dont Le calendrier révolutionnaire (Romane Disques). Invité par le fantaisiste Sim à venir chanter dans l'émission Tous à la une, animée sur TF1 par Patrick Sabatier, il remplit l'Aktéon Théâtre pendant deux mois. France Bleue sera partenaire de l'opération.

Il enregistre également deux titres dans un CD collectif en 1996, pendant son concert au Festival d'Artigues, "Dubois et Dupuis" et "Comme une araignée".

Invité par la Radio sarroise pour une série de concerts, en 2010, il y enregistre son troisième CD, piano voix, en public, avec une reprise de ses chansons, "les mots s'en vont" et de "ma mère m'a dit".

Le quatrième CD, orchestré par Jean-Luc Arramy, Fragile Accalmie, sort en 2010 avec une série de concerts au Forum Léo Ferré, lieu phare de la chanson d'auteur et au théâtre Les Rendez-vous d'Ailleurs à Paris 20e, avec quelques titres comme Dans l'entre-deux ou Madame Alice.

Un nouveau CD de 13 titres "Égarements" est sorti au printemps 2017, arrangements de Jean-Luc Arramy, sous le label "Romane disques", inauguré en public au "Forum Léo Ferré "[1].

Il continue à pratiquer la scène et à collaborer à la promotion de la langue française en Allemagne et au Danemark, sous la forme de concerts et d'ateliers chansons.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]