Jean-Pierre Otelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Pierre Otelli
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Jean-Pierre Otelli (né en 1948 à Paris) est un pilote professionnel (14 500 heures de vol à son actif)[1], ex-leader de la patrouille de la Marche Verte des Forces Royales Air du Maroc (FRA), ayant écrit plusieurs livres sur le thème de l'aéronautique.

Carrière aéronautique[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2014)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

En 1983, alors professeur d'Anglais au lycée français d'Agadir (Maroc) Jean-Pierre Otelli titulaire d'un brevet de pilote privé et compétiteur de voltige se fait remarquer lors d'un meeting local par les autorités marocaines. Ces derniers lui demandent alors de former une patrouille militaire pour représenter le Maroc, ce qu'il fait dans un premier temps avec quatre AS202 "Bravo" après que l'armée marocaine lui ait fait passer un brevet de pilote professionnel. Le show présenté avec les AS202 est propre mais les avions ne disposent pas de fumigène et ont une livrée très laide. La patrouille ne donnera que quelques représentations uniquement au Maroc.

En 1986, Jean-Pierre Otelli suggère aux marocains de passer sur deux Mudry Cap 10. Il imagine lui-même la livrée des avions et avec le lieutenant Mohamed Bourzaine, décide d'appeler la patrouille « Marche Verte ».

En 1988, Otelli réussi avec Bourzaine la première boucle en miroir de l'histoire de l'aviation. Ils sont à ce jour[Quand ?] les seuls à avoir réalisé cette figure périlleuse. Quelques mois plus tard Jean-Pierre Otelli a l'idée d'attacher les ailes des deux avions avec des cordes. La patrouille devient alors mondialement connue et se fait inviter lors de prestigieuses manifestations comme le Royal International Air Tatoo.

En 1991, Jean-Pierre Otelli fait encore progresser la patrouille avec l'arrivée de quatre Cap 230. Suivront ensuite les Cap 231 puis huit Cap 232.

En 2013, Jean-Pierre Otelli prend sa retraite des avions.

Carrière dans l'édition[modifier | modifier le code]

En 2005, Jean-Pierre Otelli fonde les éditions Altipresse avec son ami Richard Delahaye. À la suite du décès de ce dernier lors d'un tragique accident d'hélicoptère le 14 août 2009, Jean-Pierre Otelli devient le gérant et l'unique propriétaire des éditions Altipresse. À ce jour[Quand ?], Altipresse est le premier éditeur aéronautique francophone.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 96 : commandant de bord Jef Dobrovsky, Fleuve noir, 1990
  • Technique du vol acrobatique : premier cycle, second cycle, compétition, voltige solo en meeting, patrouille acrobatique, Altipresse, 1995
  • Frissons dans le ciel, Altipresse, 1997
  • Catastrophes aériennes : les passagers ont le droit de savoir[1], Altipresse, 1998
  • Les miraculés du ciel : histoires de survies extraordinaires, Altipresse, 1998
  • Le secret des boîtes noires : derniers enregistrements avant le crash, Altipresse, 1999 (ISBN 978-2911-21807-1)
  • Gangsters du ciel : histoires authentiques de pirateries aériennes, Altipresse, 2000
  • Frissons dans le ciel : Histoires vraies d'aviation, Altipresse, 2002
  • Carnet de vols : histoires authentique, Altipresse, 2003 (avec François Bousseau)
  • Erreurs de pilotage : Ces accidents qu'on aurait pu éviter..., Altipresse, 2003
  • Pilotes dans la tourmente : secret défense, Altipresse, 2004 (ISBN 2-911218-27-2)
  • Urgences à Bord ! Histoires authentiques, Altipresse, 2005 (avec François Bousseau) (ISBN 2-91121838-8)
  • Canadair : Histoires authentiques, Altipresse, 2005 (ISBN 2-911218-31-0)
  • Omega point : Le piège, Altipresse, 2005 (ISBN 2-911218-36-1)
  • Les fous du ciel : Que s'est-il vraiment passé dans les avions ?, Altipresse, 2006
  • Charters Pour ne plus voyager en mauvaises compagnies, Altipresse, 2006 (ISBN 2-911218-40-X)
  • Les Chevaliers du Ciel : De la fiction... à la réalité, Altipresse, 2005 (avec Germain Chambost, Frédéric Lert, François Besse) (ISBN 2-911218-39-6)
  • Pilote d'hélicoptères, Altipresse, 2007 (ISBN 978-2-911218-57-6)
  • Pourquoi ils sont tombés : histoires authentiques de catastrophes aériennes, Altipresse, 2007
  • Erreurs de pilotage n°2, Altipresse, 2007 (ISBN 978-2-911218-61-3)
  • Erreurs de pilotage n°3, Altipresse, 2008 (ISBN 978-2-911218-69-9)
  • Aventures au septième ciel : Quand l'érotisme monte à bord, Altipresse, 2009
  • Ce jour là ..., Altipresse, 2009
  • Passagers incontrôlables, Altipresse, 2009 (ISBN 978-2-911218-74-3)
  • Passagers incontrôlables 2, Altipresse, 2010 (ISBN 9782911218934)
  • Erreurs de Pilotage n°4, Altipresse, 2010
  • Erreurs de Pilotage n°5 - Crash Rio-Paris, octobre 2011 (ISBN 979-1-090465-03-9)
  • Erreurs de Pilotage n°6 - Cockpits: conversations privées interdites!, Altipresse, septembre 2012 (ISBN 979-1090465145)
  • Erreurs de Pilotage n°7 - Ce que le BEA n'a pas dit..., Altipresse, 2013
  • Erreurs de Pilotage n°8 - Toujours le facteur humain..., Altipresse, 2014 - ( (ISBN 978-2-37301-008-4))
  • Erreurs de Pilotage n°9, Altipresse, 2015 (ISBN 978-2-37301-021-3)
  • Erreurs de Pilotage n°10, Altipresse, 2016 (ISBN 978-2-37301-038-1)
  • Erreurs de Pilotage n°11 - Avec le suicide des copilotes d'Egyptair et de Germanwings, Altipresse, 2017 (ISBN 978-2-37301-065-7)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b [Erreurs de pilotage no 2]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]