Jean-Pierre Orban

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Pierre Orban
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Écrivain, journaliste, dramaturge, auteur de littérature pour la jeunesseVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Genres artistiques

Jean-Pierre Orban, né à Ougrée en 1951, est un écrivain belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père est belge et sa mère italienne. Il est le petit-fils d'immigrés italiens et a passé son enfance en Afrique, avec de fréquents séjours en Italie. Il passe sa jeunesse à Bruxelles et étudie la philosophie à l'Université catholique de Louvain, le journalisme à l'Université libre de Bruxelles et le théâtre (Université catholique de Louvain).

Il a ensuite, successivement, vécu à Londres[1], dans la région toulousaine [2] et à Paris, avec des aller-retour en Belgique.

Il a été journaliste, collaborateur de maisons d'édition, traducteur et rédacteur publicitaire.

Il est directeur de la collection « Pulsations » des éditions Vents d'ailleurs[3]) et a créé et dirigé la collection patrimoniale L'Afrique au cœur des Lettres chez L'Harmattan[4], où il a publié, notamment, Thomas Kanza, Noël X. Ebony, Malcolm de Chazal et réédité Mark Twain et Jules Verne[5].

Il est chercheur associé à l’Institut des textes et manuscrits modernes, équipe Manuscrits francophones du Sud[6].

Il obtient le Prix du premier roman 2014 avec Vera ; également prix Sander Pierron 2014 de l'Académie de langue et de littérature française de Belgique, prix Saga 2015, prix du livre européen 2015, et finaliste du prix Victor-Rossel 2014.

Il prépare actuellement un essai biographique sur Pierre Mertens[7].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Roman
  • Vera, Paris, Mercure de France2014, 250 p. Prix du Premier roman français 2014, Prix Sander Pierron 2014 de l'Académie de langue et de littérature françaises de Belgique, prix Saga 2015, Prix du livre européen 2015 (ISBN 978-2-7152-3534-2)[8].
Nouvelles
  • CV, Milou et Pénélope dans Bruxelles littéraire, Bruxelles, Éditions Le Pré aux Sources, 1987.
  • Chronique des fins, Bruxelles, Éditions le Pré aux Sources, 1991, 127 p. (OCLC 493172790)[Note 1],[9]
  • Les Rois sauvages, micro-roman, Bruxelles, Éditions le Pré aux Sources, 1993, 127 p. (OCLC 493172790)
  • Enchâssements, Marginales, no 250, Été 2003, Avin (Belgique), Éd. Luce Wilquin. 
  • Noir, blanc, rouge, Marginales, no 251, Automne 2003, Avin (Belgique), Éd. Luce Wilquin. 
  • Le silence des miroirs, Marginales, no 253, Printemps 2004, Avin (Belgique), Éd. Luce Wilquin. 
  • À jamais, la caresse des vagues sur les lèvres du temps, Marginales, no 259, Automne 2005, Avin (Belgique), Éd. Luce Wilquin. 
  • King’s Cross, Inferno, Canto III, Marginales, no 260, Hiver 2005, Avin (Belgique), Éd. Luce Wilquin.« Corpus », Marginales, no 263, Automne 2006, Avin (Belgique), Éd. Luce Wilquin.
  • Corpus, Marginales, no 263, Automne 2006, Avin (Belgique), Éd. Luce Wilquin.
  • La dépense, Marginales, no 264, Hiver 2006, Avin (Belgique), Éd. Luce Wilquin.
  • Gloria et les nombres, journal inachevé, Marginales, no 267, Automne 2007, Avin (Belgique), Éd. Luce Wilquin.
  • Un fort, Marginales, no 268, Hiver 2007, Avin (Belgique), Éd. Luce Wilquin.
  • Ombres, Marginales, no 270-271, Été-Automne 2008, Avin (Belgique), Éd. Luce Wilquin.
  • Perrier, c’est fou, Marginales, no 273, Automne 2009, Avin (Belgique), Éd. Luce Wilquin. 
  • Ses mots sous ma main, Marginales, no 278, Printemps 2011, Bruxelles, Éd. Vertige et Impressions de Bruxelles, Bruxelles, 180° éditions, juin 2013 (ISBN 2872691944).
  • Babbo babbeo, Marginales, Printemps 2014, Bruxelles, Éd. Vertige.
Récit poétique
Littérature d’enfance et de jeunesse
  • Les Enquêtes de Marlou et Kioui, ill. de Françoise Clabots, Paris, Éditions Gamma Jeunesse, 6 albums, 1992-94, Note 2
  • Madame, t’es vieille, photos de Francis Jacoby, Paris, Éditions Syros, 1995, 32 p. (ISBN 2-84146-179-3)
Théâtre
  • King Leopold II, d’après M. Twain, Théâtre de la Place des Martyrs, Bruxelles, février-mars 20054
  • Entendez-vous la mer ?, Festival de Seneffe, 2005, réécrit sous le titre de Monsieur, Théâtre-Poème, Bruxelles, janvier-février 20095
  • Au loin dans les rues, Festival de Seneffe, 2007
  • Toutes nos nuits Rothko, projet théâtral en cours, texte de J.-P. Orban inédit.

Traductions, adaptations[modifier | modifier le code]

  • Maurice De Wilde, L’Ordre Nouveau, traduit du néerlandais avec Paul Tannenwald, Gembloux-Paris, Duculot, 1984, 191 p., (ISBN 2801104841)
  • Jef Rens, Rencontres avec le siècle, Une vie au service de la justice sociale, traduit du néerlandais, Gembloux-Paris, Duculot, 1987, 204 p., (ISBN 2-8011-0705-0)
  • Mark Twain, Le Soliloque du roi Léopold, traduit de l’anglais, Bruxelles, Jacques Antoine, 1987, réédition Paris, L’Harmattan, 2004 et 2008, 59 p. (ISBN 2-7475-6175-5)
  • Hanif Kureishi, Nuit d’amour, théâtre, adaptation de l’anglais de Sleep with Me (Londres, Faber & Faber, 1999), [1]
  • Sasha Damjanovski, Option, Shift, Seven, scénario, adaptation, Peacock Productions, Londres, 1999.

Préfaces et avant-propos [modifier | modifier le code]

  • « Mark Twain vs Léopold II : l’arme du rire contre le désir d’empire », postface à Le Soliloque du roi Léopold de Mark Twain, Bruxelles, Jacques Antoine Ed., 1987, réédition Paris, L’Harmattan, 2004, 2008, p. I-XVIII.
  • « Voies de fait et voies de la fiction : le double retour du refoulé », préface à Frans Quinteyn, Stanleyville sous la terreur simba, Mateka, le temps des ombres, Paris, L’Harmattan, 2004, p. I-XVII.
  • « De l’expédition Deltour à la mission Barsac : ou comment du père au fils Verne, l’esprit a changé », avant-propos à Jules Verne, L’Étonnante aventure de la mission Barsac, 2 vol., Paris, L’Harmattan, 2005, vol. I, p. 9-12
  • « Sans rancune : dits et non-dits des versions 1965 et 2000 », préface - en collaboration avec M. Kadima-Nzuji – à  Thomas Kanza, Sans rancune, Paris, L’Harmattan, 2006, p. 21-49.
  • « Un continent éditorial à découvrir », avant-propos à James Currey, Quand l’Afrique réplique, la collection « African Writers » et l’essor de la littérature africaine, Paris, L’Harmattan, novembre 2011, p. 7-10.
  • Un héritage amputé, préface (avec Sami Tchak) à Yambo Ouologuem, les Mille et une bibles du sexe, Paris, Vents d'ailleurs, collection Pulsations, 2015 [2]

Direction d’ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Charles Moeller, Littérature du XXe siècle et christianisme, Vol. VI (M. Duras, I. Bergman, F. Mauriac, V. Larbaud, S. Undset, G. von Le Fort), établissement du texte posthume, Louvain-la-Neuve, Artel, Paris, Beauchesne, 1993, version espagnole Madrid, Gredos, 1995.

DVD[modifier | modifier le code]

  • Malcolm de Chazal revisité, en collaboration avec Robert Furlong, Paris, L’Harmattan, 2008.

Divers[modifier | modifier le code]

  • La Mer du Nord, du Zoute à La Panne, tome 1, Yvan Dusausoit et Jean-Pierre Orban, photos de Francis Jacoby, Belgique, Éditions le pré aux Sources, 1991, 232 p. (OCLC 493172790)3

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Publié sous le nom de J.-P. Orban-Grillandi

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]