Jean-Pierre Michel (conservateur de musée et joaillier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean-Pierre Michel et Michel.
Jean-Pierre Michel
Jean-Pierre Michel dans l'atelier de Pierre Tal-Coat en 1985.jpg
Jean-Pierre Michel dans l'atelier de Pierre Tal-Coat en 1985
Biographie
Naissance

Originaire d'Egnach
Nationalité
Suisse
Activité
Conservateur de musée, restaurateur d’œuvres d'art, spécialiste de la conservation des œuvres sur papier, collectionneur

Jean-Pierre Michel (né en 1945) est un historien de l'art, collectionneur, restaurateur d'œuvres d'art, traducteur et auteur de nationalité suisse[1],[2], créateur et conservateur du musée François Guiguet. Il est également le fondateur de TousAzimuts, Art et Joaillerie[3],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Son grand-père paternel, Johann Adolf Michel[4],[5], diplomate suisse, créateur de la Poste et des réseaux téléphonique d'Abyssinie, Conseiller d'État de Ménélik II, rassemble au cours de sa vie une abondante collection d'œuvres d'art du monde entier. Du côté maternel, on trouve le peintre François Guiguet, (ami de Degas, de Puvis de Chavannes, de Toulouse-Lautrec et voisin de Picasso au Bateau-Lavoir) ainsi que Joseph-Henri Guiguet, pionnier de l'aviation française, As de la Première Guerre mondiale[3].

Autant d'exemples qui le poussent à poursuivre les collections familiales et tout particulièrement celle de la Chine ; il fonde dans les années 80 avec Jean-Raphaël Hirsch, la Galerie H-M (Hirsch-Michel) à Paris où il expose aussi bien des pièces antiques, des pierres précieuses de sa marque de joaillerie " TousAzimuts, Art et Joaillerie ", et défendra quelques rares peintres contemporains tels que Kei Mitsuuchi ou ses amis Pierre Tal Coat, Angel Alonso, et Budwin Conn[3]. Il expose également le céramiste Daniel de Montmollin et le maître verrier Olivier Juteau.

En 1984, il fonde le Musée François Guiguet dont il sera le conservateur et publiera un livre consacré au peintre.

En 2012, Jean-Pierre Michel, spécialiste de la restauration et de la conservation des œuvres sur papier, restaure et monte les dessins de Fragonard du Musée de Grasse.

En 2014, il forme à la conservation et à la restauration des œuvres sur papier Paul-Clément Neumann, et défend les oeuvres du jeune peintre et sculpteur en éditant ses sculptures en bronze.

Jean-Pierre Michel édite également l'œuvre sculptée de Thierry Alonso Gravleur.

Collections et expositions[modifier | modifier le code]

À 18 ans, il achète ses premières monnaies chinoises et il continuera pendant plus de 50 ans, rassemblant une remarquable collection retraçant l'intégralité du monnayage de ce pays . Ce sera pour lui le bonheur de nouer de profondes amitiés entre la Chine et la Suisse qui lui permettront d'approfondir ses connaissances et d'enrichir considérablement ses vastes collections initiées par ses grands-parents (peintures, calligraphies, pains d'encres, pinceaux, jades, piying etc.). Son amie Danielle Elisseeff, historienne de la Chine et du Japon l'encouragera, ainsi que François Thierry de Crussol, Conservateur général des Bibliothèques Nationales de France, qui l'aidera beaucoup dans le déchiffrement et la datation de ses monnaies les plus anciennes[2].

En 2005, à l'occasion du Festival des Antipodes, il expose son importante collection d'opales d'Australie à Saint-Tropez.

À la suite de l'exposition pour l'Année de la Chine à Saint-Tropez en 2004, il expose en 2006 une grande partie de ses collections d'Art chinois au Castello Di Duino en Italie[6], avec le précieux concours de François Thierry de Crussol et de Danielle Elisseeff, tout en étant membre du comité scientifique[7]. À cette occasion Jean-Pierre Michel publie " Modernité de la monnaie chinoise traditionnelle " de François Thierry de Crussol et le catalogue " La Cina al Castello Di Duino " sera entièrement consacré à ses collections.[8],[3]. Cette exposition rassemble les plus belles œuvres de peintres de l'école de Tianjin dont Wang Meifang et Zhao Guojing avec l'intégralité du cycle illustrant La Pérégrination vers l'Ouest et la suite de peintures des Douze Belles de Jinling, les fameuses héroïnes du Rêve dans le pavillon rouge ; ainsi qu'un ensemble de peintures de He Jiaying.

Publications[modifier | modifier le code]

Traductions[modifier | modifier le code]

Éditeur[modifier | modifier le code]

  • Modernité de la Monnaie chinoise traditionnelle - François Thierry de Crussol - Castello di Duino - 2006

Théâtre[modifier | modifier le code]

Comme assistant metteur en scène :

  • 1967 : Le Cimetière des voitures, mis en scène par Victor Garcia au Théâtre des Arts

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme accessoiriste :

1970 : Ils, avec Alexandra Stewart, André Dussollier, Michel Duchaussoy, Charles Vanel, Dani, Henri Crémieux. Participe au Festival de Damas, Dakar, Cannes (projection Quinzaine des Réalisateurs en hommage à Charles Vanel).

Comme assistant metteur en scène :

1970 : OSS 117 prend des vacances de Pierre Kalfon

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « The Jean-Pierre Michel Collection of Chinese Coin, 50 Years of Collecting » - Kelvin Cheung et Paul Chow - Spink Hong-Kong, août 2017

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Asie », TousAzimuts - Art et Joaillerie,‎ (lire en ligne)
  2. a b et c (en) Kelvin Paul, « The Numismatic Collector's series - Vol 2 - The Jean Pierre Michel Collection of Chinese Coins - SPINK Honk Kong - August 2017 », Spink Hong-Kong,‎ , p. 7 (lire en ligne)
  3. a b c et d « 尚皮尔藏集登陆SPINK 2000枚精选币回流中国 - 专场聚焦 - 钱币资讯 - 首席收藏网 - 中文钱币收藏门户 - ShouXi.com - China #1 Numismatic Website », sur coin.shouxi.com (consulté le 2 novembre 2018)
  4. (en-US) « Jean Adolph Michel, Unpaid Postmaster, and the story of the Ethiopian Issue of 1919 - EWorldStamps », EWorldStamps,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Ulf Lindhal, The Life of Jean Adolph Michel. In: Menelik's Journal, Vol. 24- Numéro 4 - Octobre - Décembre 2008, (ISSN 1075-2226)
  6. « La Cina al Castello di Duino », sur www.tuttocina.it (consulté le 6 novembre 2018)
  7. (it) « Regione Autonoma Friuli Venezia Giulia - » (consulté le 1er novembre 2018)
  8. « La Cina al Castello di Duino – 2006 », TousAzimuts - Art et Joaillerie,‎ (lire en ligne)
  9. a et b « Liste des livres illustrés d Alain de la Bourdonnaye - PDF », sur docplayer.fr (consulté le 31 octobre 2018)
  10. Thierry EHRMANN, « " Saint Sébastien " - Bronze sur socle de marbre - 1/7 | Paul-Clément NEUMANN | vente en ligne art | artprice », sur fr.artprice.com (consulté le 4 novembre 2018)