Jean-Pierre Lledo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Pierre Lledo
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
française
Activités

Jean-Pierre Lledo, né le à Tlemcen (Algérie)[1], est un cinéaste et contributeur pour les sites Causeur[2] et Riposte Laïque[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Pierre Lledo est originaire d’Algérie par sa mère juive, et depuis quatre générations par son père d’origine espagnole. Il a dû quitter l’Algérie en 1993, face aux menaces islamistes. Réalisateur de cinéma, ses films sont pour la plupart consacrés à l’échec du rêve d’une Algérie indépendante et multiethnique. Son film Algérie, histoires à ne pas dire a été interdit en Algérie en 2007. L

Il a publié deux livres sur le Monde arabe : La Révolution démocratique dans le monde arabe, Ah ! si c’était vrai (2012), Le Monde arabe face à ses démons, Nationalisme, Islam, et Juifs (2013).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Longs métrages documentaires[modifier | modifier le code]

Moyens métrages documentaires[modifier | modifier le code]

  • Jean Pélégri, alias Yahia El Hadj, 2001, 57 minutes. Couleur.
  • L’oasis de la Belle de Mai, 1996, 59 minutes, couleur.
  • Chroniques algériennes, 1994, 52 minutes, couleur.

Livres[modifier | modifier le code]

  • Révolution démocratique dans le monde arabe:Ah ! si c'était vrai..., Armand Colin, 2012.
  • Le monde arabe face à ses démons : Nationalisme, Islam et Juifs, 2013.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • FIPA-2005, Mention spéciale à la 5e Biennale des films du monde arabe, Paris pour Algéries, mes fantômes.
  • 1er Prix du film documentaire pour Un rêve algérien, Montréal en 2004.
  • Bateau perdu, mention spéciale du jury au Festival d’Auxerre en 1995.
  • Les Ancêtres, Grand Prix du Festival international du film scientifique d’Alger en 1993.
  • La mer est bleue, le ciel aussi, Clé d’argent au Festival de Lorquin en 1991. Primé au Festival de vidéo-psy de Paris de la même année.
  • Prix d’interprétation masculine, pour L’empire des rêves, Festival de Damas en 1985.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]