Jean-Pierre Le Mat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Pierre Le Mat
Jean-Pierre Le Mat.jpg
Jean-Pierre Le Mat en 2012.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (67 ans)
Plouigneau (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Écrivain, militant politiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Site web

Jean-Pierre Le Mat, né en janvier 1952, à Plouigneau, est un militant nationaliste breton et écrivain français.

Il est spécialisé dans le livre d’histoire[1].

Ingénieur agronome de formation, il est chef d'entreprise dans une société portant son nom (logiciels pour traitements vétérinaires). Il a été président de la CGPME des Côtes-d'Armor[2] de 2011 à 2014. Il est administrateur de l'Institut de Locarn, membre de l'Institut culturel de Bretagne et de Breizh Impacte.

Biographie[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Il fait des études pour être ingénieur agronome à l'Institut national supérieur de l'agronomie de Rennes. Insoumis à l'armée, il s'installe, fin 1974, en Irlande où il travaille comme berger. Il y rencontre des anciens nationalistes bretons, dont Célestin Lainé, ancien chef du Bezen Perrot, avec qui il parle de sujets scientifiques et philosophiques, mais dont il ne découvre l'identité qu'après avoir percé l'origine de son pseudonyme habituel (Neven Henaff). Il suit des cours de breton et rencontre aussi les activistes irlandais du Sud. Il a aussi l'occasion de séjourner à Belfast aux côtés de nationalistes catholiques d'Ulster. En 1975, il part pour l'Écosse où il travaille comme tondeur de mouton et comme berger, puis, comme ouvrier sur les plateformes pétrolières de Mer du Nord. Il y côtoie les militants du Parti national écossais (Scottish National Party).

Revenu en France en 1977, il est condamné à 15 mois de prison pour insoumission et refus d'obéissance. À sa sortie en 1978, il est l'un des membres fondateurs de Strollad Pobl Vreizh (SPV), parti indépendantiste et libertaire, de 1979 à 1983. En 1981, il est inculpé de constitution de groupe paramilitaire, trafic d'armes et intelligence avec des pays étrangers. Il est libéré après une grève de la faim de 12 jours et condamné à une peine avec sursis.

N'étant plus membre d'aucun parti, il se consacre à sa profession et publie des livres sur l'histoire de la Bretagne et de l'Irlande. Il publie aussi, sur le site Internet www.contreculture.org, des études et des notices sur les mythes français.

En 1996, il obtient un MBA de management de projets et de commerce international et crée un cabinet d’ingénierie, puis oriente sa petite entreprise spécialisée dans l'introduction du numérique dans l'agriculture.

En 2012, il rejoint Breizh Impacte, une sorte de laboratoire d'idées bretonnes et, en novembre 2013, il devient membre du Collectif "Vivre, décider et travailler en Bretagne" qui a initié le mouvement des Bonnets rouges.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Mémorandum sur l'insoumission bretonne (avec Alan Coraud et Noël Even), Éd. Imp. Centre Bretagne, 1980
  • The sons of the Ermine, Ed An Clochán, Béal Feirste, Ireland, 1996 (ISBN 1-900286-01-7)
  • Les cent vies de l'hermine : la Bretagne au fil des siècles, Éd. Coop Breizh, 1997 (ISBN 2-84346-013-1)
  • Histoire de Bretagne (avec Henri Poisson), Éd. Coop Breizh, 1960-1990 (8 éditions) (ISBN 2-903708-15-0)
  • Patrick Pearse et l'insurrection irlandaise de Pâques 1916 : textes politiques et littéraires inédits, Éd. Coop Breizh, 2000 (ISBN 2-84346-096-4)
  • Histoire de Bretagne: le point de vue breton, Éd. Yoran Embanner, 2006 (rééditions : 2010, 2014) (ISBN 978-2-914855-75-4)
  • History of Brittany : the Breton point of view, Éd. Yoran Embanner, 2006 (ISBN 2-9521446-8-0)
  • Die Geschichte der Bretagne : der bretonische Standpunkt, Éd. Yoran Embanner, 2010 (ISBN 978-2-914855-76-1)
  • Enquêtes sur les prophéties de Merlin, Éd. Yoran Embanner, 2011 (ISBN 978-2-916579-41-2)
  • Carnet d'un Bonnet rouge - Saison 1, (version abrégée), Ed. Yoran embanner, 2014, (ISBN 978-2-916579-69-6)
  • Vers une gouvernance économique bretonne (ouvrage collectif), Ed Arès, 2014 (ISBN 978-2-918879-08-4)
  • Ils ont fait la France -Contre-enquête- de Clovis à Charles de Gaulle, Ed Yoran Embanner, 2015 (ISBN 978-2-36747-005-4)
  • Le devenir breton. Du rêve aux possibles (ouvrage collectif) Ed Locarn, 2016, (ISBN 978-2-9559677-0-6)
  • Bien-Vivre, esquisse d'une Charte pour la Communauté de Bretagne (ouvrage collectif) Ed Locarn 2017, (ISBN 978-2-9559677-1-3)
  • La chevêche de Brocéliande, Ed Serge Kergoat, 2018, (ISBN 978-2-919359-20-2)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Récit autobiographique : Le Mat et peu d'échecs, dans Erwan Chartier, Ronan Larvor, La Question bretonne : enquêtes sur les mouvements politiques bretons, Plougastel, An Here, 2002. p. p. 170-174.
  • Lionel Henry, Dictionnaire biographique du Mouvement breton : XXe-XXIe siècles, Fouesnant, Éd. Yoran Embanner, 2012. (ISBN 978-2-916579-59-7). Notice nominative.

Liens externes[modifier | modifier le code]