Jean-Pierre Kernoa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Pierre Kernoa
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
Drapeau de la France Créteil
Nom de naissance
Jean-Pierre Lemaire
Nationalité
Activité
Autres informations
Instrument
Label
Genres artistiques

Jean-Pierre Lemaire, dit Jean-Pierre Kernoa ou Kernoa, est un parolier français également interprète, né le à Paris et mort le à Créteil[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Pierre Lemaire est surtout connu pour avoir écrit les paroles de chansons de Maxime Le Forestier comme Éducation sentimentale, La Rouille ou Fontenay-aux-Roses, toutes trois parues en 1972 sur l'album Mon frère et faisant partie des titres majeurs de ce dernier.

Il a également collaboré à d'autres titres de Maxime Le Forestier en tant que parolier, notamment sur les albums Le Steak (Février de cette année-là, Parlez-moi de saison, Là où) et Les Jours meilleurs (Qui c'est l'type en noir?)[3].

Il a en outre écrit quelques paroles de chansons pour Catherine Le Forestier (Sophie sur l'album L'Amour avec lui), Juliette Gréco (Dans ton lit de cristal sur l'album Face à face) ou Yves Duteil (Elle est brune sur l'album L'Écritoire)[3]. Il a également été parolier pour Daniel Guichard et Jean-Michel Caradec ou Stephan Reggiani et pour son ami Alex Busanel.

En tant qu'interprète, il a sorti plusieurs singles dans les années 1970, dont Il ne me manque plus que toi ou Il se peut, dont il a écrit les paroles. Il a également publié trois albums, Oh ! Mes souvenirs, L'Autre saison et Regarder passer les trains[4].

Discographie[modifier | modifier le code]

En tant que parolier :

  • 1969 - Sophie (Catherine Le Forestier)
  • 1971 - Dans ton lit de cristal (Juliette Gréco)
  • 1972 - Éducation sentimentale (Maxime Le Forestier)
  • 1972 - La Rouille (Maxime Le Forestier)
  • 1972 - Fontenay-aux-Roses (Maxime Le Forestier)
  • 1972 - Faut pas pleurer comme ça (Daniel Guichard)
  • 1973 - Février de cette année-là (Maxime Le Forestier)
  • 1973 - Parlez-moi de saison (Maxime Le Forestier)
  • 1973 - Là où (Maxime Le Forestier)
  • 1973 - Mauve (Maxime Le Forestier)
  • 1973 - Tendre Garance (Jean-Michel Caradec)
  • 1974 - De votre âge (Jean-Michel Caradec)
  • 1974 - Elle est brune (Yves Duteil)
  • 1975 - C'est un 15 novembre (Alex Busanel)
  • 1980 - Au bout de la rue (Maxime Le Forestier)
  • 1980 - Je pense à vous (Maxime Le Forestier)
  • 1981 - Raconte-moi (Maxime Le Forestier)
  • 1981 - L'Enfant et l'Étang (Maxime Le Forestier)
  • 1981 - Le Fermier, le Dompteur, le Président et l'Autre (Maxime Le Forestier)
  • 1983 - Qui c'est l'type en noir? (Maxime Le Forestier)

En tant que parolier et interprète:

  • 1974 - Il se peut - Kako, single (production A. Busanel)
  • 1975 - Oh ! Mes souvenirs, album
  • 1976 - Il ne me manque que toi, single
  • 1977 - L'Autre saison, album
  • 1978 - Regarder passer les trains, album

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Maxime Le Forestier perd son parolier historique », sur nouvelobs.com, 28 mars 2018
  2. « Le parolier de la chanson «Fontenay-aux-Roses » n’est plus », leparisien.fr,‎ 2018-03-30cest16:06:29+02:00 (lire en ligne, consulté le 31 mars 2018)
  3. a et b Discogs: Jean-Pierre Kernoa
  4. Encyclopédisque: Jean-Pierre Kernoa

Liens externes[modifier | modifier le code]