Jean-Pierre Goussaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Pierre Goussaud
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Conjoint

Jean-Pierre Goussaud est un compositeur de chansons français né en mai 1948 et décédé en 1991.

Parcours musical[modifier | modifier le code]

Jean-Pierre fait ses débuts dans les années 1970 tout d'abord comme chanteur et compositeur, faisant lui-même paraître quelques 45 tours sous étiquette Fontana (C’qu’on s’serre trop pour un été et Amandine en 1972) ou Philips (L'Impuissant en 1975). Il ne tarde pas cependant à laisser le chant de côté afin de s'occuper de sa carrière de compositeur à plein temps.

Il compose alors des musiques pour plusieurs artistes, notamment Nicole Rieu (Homme en 1974), Nicole Croisille (La Garonne et Emma en 1976), Frida Boccara (Valdemosa et Trouver mon père également en 1976), Dalida (Confidences sur la fréquence en 1979) et Roland Magdane (Pas le temps (d'aller voir la mer)), puis plus tard pour les québécoises Fabienne Thibeault (Chaleur humaine en 1986) et Céline Dion (Mon rêve de toujours aussi en 1986).

Dans les années 1980, Goussaud compose pratiquement tous les grands succès de la chanteuse Rose Laurens qui devient aussi sa conjointe en 1988. Parmi les grands succès du couple, on retient Africa et Mamy Yoko en 1982, mais aussi Zodiacale et Vivre en 1983, Danse-moi et Kalimba en 1984, Cheyenne en 1985, Quand tu pars (sur un texte de Francis Cabrel), J'étais au rendez-vous, Profession reporter et Night and Day (sur des textes d'Yves Simon) ainsi que Écris ta vie sur moi (sur un texte d'Yves Duteil) tous parus en 1986, et finalement Où vont tous ceux qu'on aime ? en 1987.

Atteint d'un cancer, il compose un dernier album pour Rose Laurens en 1990 (J'te prêterai jamais) et meurt peu après, en 1991.

Liens externes[modifier | modifier le code]