Jean-Pierre Favard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Pierre Favard
Description de cette image, également commentée ci-après

Jean-Pierre Favard en 2013

Alias
Zal
Naissance (47 ans)
Clamecy, Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Coup de Cœur 2011 de l'Amicale de la Presse Jurassienne pour Sex, Drugs & Rock'n'Dole[1]
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  • Sex, drugs & Rock'n'Dole
  • L'Asch Mezareph

Jean-Pierre Favard est un écrivain français né le à Clamecy. Il est l'auteur de romans et de nouvelles essentiellement fantastiques[2] où, très souvent, des éléments historiques et ésotériques viennent nourrir une intrigue proche du thriller[3],[4],[5].

Directeur de la collection LoKhaLe (éditions La Clef d'Argent) depuis 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans la Nièvre où il a placé l'intrigue de ses premiers récits, Jean-Pierre Favard vit désormais dans le Jura. Parmi les auteurs qui l'inspirent, il cite Paul Auster, Bret Easton Ellis, Philippe Djian, Irvine Welsh, Chuck Palahniuk, Michel Houellebecq, Franz Bartelt, John King et Philippe Jaenada[6].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Recueils[modifier | modifier le code]

Nouvelles parues en revues, anthologies et recueils[modifier | modifier le code]

  • « L'homme canon », 3e prix concours de nouvelles de la ville de Talant (21), 2001. Tirage sous forme de plaquette, 550 exemplaires (épuisé).
  • « Le truc », Nouvelles du futur: le pire est à venir, anthologie sous la direction de Yannick Chatelain, Mélanie Holland et Claire Jacquet, L’Harmattan, 2006 (ISBN 9782296014145) et recueil Pandemonium Follies, La Clef d'Argent, coll. KholekTh no 26, 2014 (ISBN 9791090662209) (ISSN 1962-6142)
  • « Mélange de genres », Fil rouge, anthologie collective, Saint-Martin, 2009. (ISBN 9782296014145)
  • « Mauvaises vibrations », Freaks Corp. no 1, octobre 2009[12] et recueil Le Destin des morts[10], Lokomodo, 2012 (ISBN 9782359000986)
  • « Ghost'n'roll baby », recueil Le Destin des morts[10], Lokomodo, 2012 (ISBN 9782359000986)
  • « Le facteur sauce rottweiler », sous le pseudonyme de Zal, Freaks Corp. no 1, octobre 2009[12]
  • « Ces styles musicaux dont vous n’entendrez jamais parler », sous le pseudonyme de Zal, Freaks Corp. no 2, janvier 2010[12]
  • « Tests médicaux: scandale chez Vindicte & Nergic! », sous le pseudonyme de Zal, Freaks Corp. no 3, avril 2010[12]
  • « La collection Prescott », Codex Atlanticus vol.19, anthologie sous la direction de Philippe Gindre, La Clef d'Argent, juin 2010 (ISBN 9782908254815) (ISSN 1145-6892)
  • « Incident de parcours », Freaks Corp. no 4, juillet 2010[12] illustré par Nemo Sandman[13].
  • « Lettre ouverte à Jason Voorhees », sous le pseudonyme de Zal, Freaks Corp. no 6, février 2011[12]
  • « La cousine maudite », Codex Atlanticus vol.20, anthologie sous la direction de Philippe Gindre, La Clef d'Argent, juin 2011 (ISBN 9782908254877) (ISSN 1145-6892)
  • « Saint-Valentin », Alibis no 41, janvier 2012 (ISSN 1499-2620) et recueil Belle est la bête[9], La Clef d'Argent, coll. KholekTh no 16, 2012 (ISBN 9791090662032) (ISSN 1962-6142)
  • « Camping sauvage », Ténèbres (Dreampress, mai 2013, (ISBN 978-2-84958-013-4) et recueil Pandemonium Follies, La Clef d'Argent, coll. KholekTh no 26, 2014 (ISBN 9791090662209) (ISSN 1962-6142)
  • « La Bête », « Miasme », « Monseigneur », « Les Chiens », « La Vénus décapitée », « La Comète de Harley », « Chroniques terriennes », « Retour(s) d'expédition(s) », « Le Fils de la femme à barbe », recueil Belle est la bête[9], La Clef d'Argent, coll. KholekTh no 16, 2012 (ISBN 9791090662032) (ISSN 1962-6142)[14]
  • « L’Écuyer », « Welcome to Punkland », « Un cadavre sur les bras », « Witch Inc. », « Désolation », « Le Petit livre noir », « 11 août 1999 », « Mal barré (au jour du jugement dernier ) », recueil Pandemonium Follies, La Clef d'Argent, coll. KholekTh no 26, 2014 (ISBN 9791090662209) (ISSN 1962-6142)
  • « Insomniaque », anthologie Nouvelles peaux, hommage à Edgar Allan Poe (mai 2014), éditions Luciférines
  • « Retour(s) d’expédition(s) », version numérique, éditions L’Ivre-Book (ISBN 978-2-36892-122-7), 2015.
  • « L’appât », nouvelle publiée dans l’anthologie « La cour des miracles », éditions le Grimoire, collection Mille Saisons, 2015.
  • « Le train des ouvriers », dans l’anthologie d’imaginaire ferroviaire « Chemins de fer et de mort » (dir. Philippe Gontier), éditions La Clef d’Argent, (ISBN 979-10-90662-27-8), 2016.
  • « L'ermite de Saint-Bonnot », dans la revue de l'Association du Livre et des Auteurs Comtois (ALAC), "Les lettres Comtoises", numéro 11, sur le thème « Des humains et des bêtes », 2017.
  • « New York, New York », nouvelle publiée dans l'anthologie « Dimension New York 2 », sous la direction de Philippe Ward, éditions Rivière Blanche (ISBN 978-1-61227-641-0), 2017.
  • « Creuser les morts », nouvelle publiée dans l'anthologie « Ténèbres 2017 », sous la direction de Benoît Domis, éditions Dreampress (ISBN 978-2-84958-021-9), 2017.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Annonce de la remise du prix sur le site du journal Le Progrès.
  2. Fiche nooSFere.
  3. Page de Jean-Pierre Favard sur le site de La Clef d'Argent.
  4. Présentation sur le site des éditions Lokomodo.
  5. Présentation bibliographique dans Biblio-SF hors série n°4 – le nouveau fantastique français.
  6. Entretien avec Jean-Pierre Favard sur le site aventure-litteraire.fr.
  7. Elegy no 66, critique du livre par Sire Cédric.
  8. Chronique du roman L’Asch Mezareph sur le site ActuSF.
  9. a, b et c Critique sur Mythologica.net.
  10. a, b et c Critique sur avenuedelhorreur.fr.
  11. Chronique du roman Le Destin des Morts] sur le site Mythologica.
  12. a, b, c, d, e et f Sommaires des numéros parus de Freaks Corps, la revue de l'étrange et de l'imaginaire.
  13. JP Favard, « Nemo Sandman, Kerast... Freaks corp. 4 - Le Monde de Mateo », Le Monde de Mateo, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  14. Chronique du recueil Belle est la bête sur le site Mythologica.

Liens externes[modifier | modifier le code]