Jean-Pierre Desclozeaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Desclozeaux.
Jean-Pierre Desclozeaux
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (80 ans)
SernhacVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Jean-Pierre Desclozeaux est né le à Sernhac dans le Gard.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires à Avignon, il est, de 1957 à 1960, l’élève de l'affichiste Paul Colin à Paris. D’abord affichiste et aquarelliste, il ne publie ses dessins dans la presse qu’à partir de 1965. En 1967, il fonde à Avignon la Société protectrice de l'humour (SPH), qu'il animera jusqu'en 1976.

En 1968, il devient collaborateur du Nouvel Observateur, où il publie chaque semaine au moins un dessin. Desclozeaux se consacre alors presque exclusivement à la presse et à l'édition : dessins satiriques, illustrations de textes et de livres, couvertures, affiches d'expositions et de spectacles, cartes postales, jaquettes de livre. Il illustre la rubrique gastronomique hebdomadaire du Monde jusqu'en 2012.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Au Secours, coréalisé avec Picha, Siné et Puig Rosado, Éditions Calmann Lévy, 1973.
  • Jean-Pierre Desclozeaux, 130 dessins d'observation faits au Nouvel Observateur, Paris, Éditions Jacques Glénat, 1974.
  • Jean-Pierre Desclozeaux, L'Oiseau-moqueur, Paris, Albin Michel, 1977.
  • Michel Ragon, D'un Desclozeaux à l'autre, Imprimerie Marchand, 1983.
  • Jean-Pierre Desclozeaux en collaboration avec Louis Nucera, Entre chien et chat, Paris, Denoël, 1983.
  • Jean-Pierre Desclozeaux, Mine de Rien, Mine de Plomb, Denoël, 1984
  • Desclozeaux et André Pozner, Petite histoire de la langue, Paris, Le Seuil, coll. Point virgule, 1991.
  • Desclozeaux et La Reynière "Autour d'un plat" 1990
  • Desclozeaux, Cul-sec, Albin Michel, 2002.
  • Desclozeaux et Jean-Claude Ribaut, Rouge de honte, Menu Fretin, 2011.
  • Desclozeaux et Jean du Frout, Fableries, éditions Fishbacher, 2013.
  • Desclozeaux, Charivari, Cherche midi, 2013.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Serge Velay (dir.), Michel Boissard et Catherine Bernié-Boissard, Petit dictionnaire des écrivains du Gard, Nîmes, Alcide, , 255 p. (présentation en ligne), p. 85

Œuvre de commande[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]