Jean-Pierre Cuq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la linguistique image illustrant une personnalité image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant la linguistique et une personnalité française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jean-Pierre Cuq
Jpcuq.png

Jean-Pierre Cuq (à gauche) reçoit la médaille de l’Ordre national du Mérite le 13 décembre 2013 à l'Alliance française de Paris-Île-de-France.

Fonctions
Président du conseil d'administration
Fédération internationale des professeurs de français
-
Président du conseil d'administration
Groupement des associations de français langue étrangère (d)
Biographie
Nom dans la langue maternelle
Jean-Pierre CuqVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions
Chevalier des Palmes académiques (d)
Chevalier de l'ordre national du Mérite ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Jean-Pierre Cuq est un linguiste et didacticien français. Il est professeur des universités (didactique du français langue étrangère et seconde) à l'Université de Nice après avoir été en poste notamment à l'Université de Provence et à Grenoble.

Il a été président de l'Association des directeurs des centres universitaires d'enseignement du français aux étrangers (ADCUEF) et de l'Association de didactique du français langue étrangère (ASDIFLE) ; il est depuis juillet 2008 président de la Fédération internationale des professeurs de français (FIPF) dont il était vice-président depuis 2004[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Pierre Cuq commence sa carrière comme instituteur et professeur de collège tout en préparant une licence puis un CAPES de lettres classiques. Il travaille ensuite à Meknès, au Maroc, où il fait de la formation d'enseignants. Il passe ensuite une agrégation de grammaire et un doctorat en sciences du langage[2].

Il travaille ensuite à l'ENS de Sousse, en Tunisie avant de venir au BELC puis d'être nommé maître de conférences puis professeur à l'Université Stendhal-Grenoble 3. Il y dirige le CUEF pendant 6 ans, et l’UFR de sciences du langage[2].

Il est ensuite professeur à l'Université de Provence et à l'Université de Nice.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]