Jean-Pierre Boudet (chimiste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean Pierre Boudet
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Division 39 du cimetière du Père Lachaise (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
Distinction
Père-Lachaise - Division 39 - Boudet 01.jpg
Tombeau au cimetière du Père Lachaise.

Jean-Pierre Boudet, né à Reims le , mort à Paris le , est un chimiste et pharmacien français[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est nommé en 1793 inspecteur de région de l’Est pour l’extraction du salpêtre et la fabrication de la poudre. Boudet fait les campagnes de l’Empire en Égypte et en Allemagne en tant que pharmacien des armées.

Attaché à l'expédition d'Égypte en tant qu'inspecteur des pharmacies, directeur des brasseries et distilleries de l'Armée. Au Caire, il montre un grand courage pendant l'épidémie de peste. Élu membre de l'Institut d'Égypte le dans la section de physique, Kléber le nomme pharmacien en chef de l'armée le [2].

Il est rapatrié en France en . Chevalier de la Légion d'honneur en 1804.

Il est admis à la retraite le et se retire à Paris. Il est un des fondateurs de la Société de Pharmacie et un des rédacteurs du Code pharmaceutique. Membre de l'Académie de médecine de Paris en 1820. Il meurt avec le titre de pharmacien en chef de l'Hôpital de la Charité. Boudet repose au Père-Lachaise (39e division) où son monument a été remis en état, en 2003, par le Souvenir français.

Son neveu est Jean-Pierre Boudet, également pharmacien.

Œuvres[modifier | modifier le code]

On a de lui entre autres travaux :

  • des Mémoires sur le phosphore, sur la fabrication du bleu de Prusse (1815) ;
  • des Mémoires sur l'extraction du pastel en Égypte ;
  • Note sur l'art de la verrerie née en Égypte, (1824) ;
  • Lettre sur les eaux de Gaildorff, en Allemagne ;
  • Sur la préparation des peaux.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.
  • A. Lievyns, Jean Maurice Verdot, Pierre Bégat, Fastes de la Légion d'honneur, biographie de tous les décorés accompagnée de l'histoire législative et réglementaire de l'ordre, vol. 4, [détail de l’édition] (BNF 37273876) ;
  • Édouard de Villiers du Terrage, Journal et souvenirs sur l'expédition d'Égypte, mis en ordre et publiés par le baron Marc de Villiers du Terrage, Paris, E. Plon, Nourrit, 1899, et L'expédition d'Égypte 1798-1801, Journal et souvenirs d'un jeune savant, Paris, Cosmopole, 2001 et 2003, p. 353.
  • Yves Laissus, L'Égypte, une aventure savante 1798-1801, Paris, Fayard, 1998.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Son prénom est bien Jean-Pierre et non Jean-Baptiste Pierre, arch. départementales Marne 2 E 534/57.
  2. Louis Charles Dezobry et Théodore Bachelet, Dictionnaire de Biographie et d’Histoire, Paris, [détail de l’édition], p. 344