Jean-Pierre Blazy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blazy.
Jean-Pierre Blazy
Image illustrative de l'article Jean-Pierre Blazy
Fonctions
Député de la 9e circonscription du Val-d'Oise

(5 ans)
Prédécesseur Yanick Paternotte
Successeur Zivka Park

(10 ans et 7 jours)
Prédécesseur Raymond Lamontagne
Successeur Yannick Paternotte
Biographie
Date de naissance (67 ans)
Lieu de naissance Gonesse (Val-d'Oise)
Drapeau de la France France
Nationalité Française
Parti politique Parti socialiste
Profession Professeur d’histoire-géographie

Jean-Pierre Blazy, homme politique français, né le à Gonesse (Val-d'Oise), membre du Parti socialiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Agrégé d'histoire, il a été enseignant en histoire-géographie en collège et lycée.

Il est membre du Parti socialiste.

Aux élections municipales de 2014, il est réélu maire de Gonesse dès le premier tour, face aux listes de Claude Tibi, Karim Ouchikh et Mohamed Ouerfelli.

Le 20 juillet 2016, il fait partie des cinquante-huit députés qui signent une tribune dans le JDD.fr pour réagir à l'utilisation de l'article 49-3 par le gouvernement pour faire passer la loi Travail[1]. Pourtant, le 21 juillet, malgré cette opposition médiatique au projet de loi, il ne signe pas la motion de censure pour empêcher l'adoption de la loi Travail.

Il est membre de l'équipe de campagne d'Arnaud Montebourg pour la primaire citoyenne de 2017[2].

Mandats[modifier | modifier le code]

Mandats actuels[modifier | modifier le code]

Anciens mandats[modifier | modifier le code]

  • Député :
    • 1er juin 1997 - 18 juin 2002 : député de la 9e circonscription du Val-d'Oise
    • 19 juin 2002 - 19 juin 2007 : député de la 9e circonscription du Val-d'Oise
    • Candidat à sa réélection en 2007, il recueille 49,57 % des suffrages au deuxième tour, battu de 290 voix seulement par le candidat UMP Yanick Paternotte, maire de Sannois.
    • Le 1er décembre 2011, le ticket qu'il forme avec son suppléant Luc Broussy, conseiller général de Goussainville-Louvres, recueille plus de 71 % des suffrages des militants socialistes. Il devient donc le candidat du Parti socialiste à l'élection législative des 10 et 17 juin 2012.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Croyances et arts religieux en pays de France du XVIe siècle à nos jours, Gonesse, Société d'histoire et d'archéologie les Amis de Gonesse, 1979
  • Le pays de France en 1900, Saint-Ouen-l'Aumône, Éd. du Valhermeil, 1992
  • Les retombées économiques et fiscales des grands sites aéroportuaires français, Sèvres, éd. Agora Europe, 2003
  • Les socialistes et la sécurité, L'Encyclopédie du socialisme, 2006

Liens externes[modifier | modifier le code]