Jean-Pierre Arrignon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Pierre Arrignon
Jean-Pierre Arrignon.jpg

Jean-Pierre Arrignon durant une conférence à l'université d'Artois, en mai 2017.

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (75 ans)
NantesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Directeur de thèse
Site web

Jean-Pierre Arrignon, né le 7 avril 1943 à Nantes, est un historien français, spécialiste du Moyen Âge et de la Russie contemporaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Agrégé d’histoire et docteur d'État, il a fait ses études à l’École pratique des hautes études. Il a soutenu sa thèse intitulée La chaire métropolitaine de Kiev, des origines à 1240 à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne en 1986, sous la direction d’Hélène Ahrweiler. Ses recherches portent sur le monde slave médiéval : politique, religieux, militaire, culturel entre le VIIe et le XVe siècle. Son intérêt s'étend également à l’orthodoxie, à l'histoire de la Russie contemporaine, en particulier autour de Vladimir Poutine. Il a enseigné à l’université de Poitiers et y a occupé la fonction de doyen de la faculté des sciences humaines. En 1994, il est élu professeur associé de l’université d'État de Iaroslavl (Russie).

De janvier 1995 à 2000, Jean-Pierre Arrignon a présidé le Centre de culture européenne de Saint-Jean-d'Angely. Il a été cofondateur de la Maison Poitou-Charentes à Yaroslavl (Russie). Il a été conseiller Défense auprès du préfet de région Poitou-Charentes. En 1994, il a été élu Expert du gouvernement polonais pour l'UNESCO. Sous la présidence de René Monory, président du Sénat, Jean-Pierre Arrignon a été membre du conseil d'administration de la Fondation pour la prospective et l'innovation.

Depuis 1998, Jean-Pierre Arrignon est membre de l’Institut des hautes études de la défense nationale (IHEDN). Il est président de l'AR15 de l’IHEDN Nord-Pas-de-Calais - Belgique - Luxembourg[1].

Il est membre du conseil scientifique de la revue en sciences humaines de l'université de Picardie (Corridor) et du CFEB (Comité français des études byzantines).

Jean-Pierre Arrignon est ensuite professeur d'histoire médiévale à l’université d'Artois[2], chargé de conférences à l'École des hautes études en sciences sociales (Centre d'études byzantines, néo-helléniques et du sud-est européen)[3].

Depuis le mois de juillet 2010, Jean-Pierre Arrignon est président de la délégation du Nord-Pas-de-Calais de « La Renaissance française »

Distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Histoire de l'Europe (sous la direction de Jean Carpentier et François Lebrun), Éditions du Seuil, 1990
  • Les Églises slaves : des origines au XVe siècle, Desclée de Brouwer, 1991 (ISBN 2718905263)
  • La France et les Français aux XIV et XV siècles : société et population (en collaboration avec Elisabeth Carpentier), Éd. Ophrys, 1993
  • Byzance et le monde orthodoxe (en collaboration avec Alain Ducellier), Éd. Armand Colin, 1997 (ISBN 9782200346997)
  • Christianisme et chrétientés en Occident et en Orient (milieu VIIe-milieu XIe siècle), Gap-Paris, Ophrys, (Documents), 1997 (en collaboration avec Bernard Merdrignac et Cécile Treffort).
  • (de) Ränder und Grenzen Europas - eine geopolitische Betrachtung", dans L. Künhardt et M. Rutz (sous la direction de), Die Wiederentdeckung Europas : ein Gang durch Geschichte und Gegenwart, Stuttgart, Deutsche Verlag-Anstalt, 1999, p. 136-148
  • (avec Paolo Odorico) L'Akrite : l'épopée byzantine de Digénis Akritas, Éd. Anacharsis, 2002
  • La Russie médiévale, Les Belles lettres, 2003 (ISBN 225141021X)
  • Byzance : économie et société (VIIe-XIIe siècle), Ellipse, 2007 (ISBN 9782729830120)
  • Histoire du monde (sous la direction de Georges Jehel), Éditions du Temps, 2007
  • Russie, collection « Culture Guides », PUF, avril 2008 (ISBN 9782130554349)
  • Chronique de Nestor : naissance des mondes russes, Éd. Anacharsis, 2008 (ISBN 2914777191)
  • Pouvoirs, Église et société dans les royaumes de France, Bourgogne et Germanie aux Xe et XIe siècles (888-vers 1110), Éditions du Temps, Nantes, 2008 (en collaboration avec Jean Heuclin)
  • Les trente nuits qui ont fait l’histoire, collectif, Éd. Belin, 2014
  • Russie des tsars : d'Ivan le Terrible à Vladimir Poutine, collectif, Éd. Perrin, 2016

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]