Jean-Pierre Alaux (écrivain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alaux.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Jean-Pierre Alaux.

Jean-Pierre Alaux

Description de cette image, également commentée ci-après

Lors du 7e festival Interpol'Art.

Naissance (58 ans)
Cahors

Jean-Pierre Alaux est un journaliste et écrivain français, né le à Cahors[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Journaliste de radio sur Sud Radio, Europe 2 et Radio Présence et de télévision sur Télé Toulouse, il s'est ensuite consacré à l'écriture. Il est notamment l'auteur avec Noël Balen de la série oeno-policière Le Sang de la vigne qui compte 21 opus, tous publiés chez Fayard.

Cette série fait l'objet d'une adaptation à la télévision sur France 3 : Le Sang de la vigne (Production Télécip, sous l'égide Lisa Pillu). Le rôle de l'œnologue enquêteur est confié à Pierre Arditi[2].

Jean-Pierre Alaux est aussi l'auteur d'une autre série, parue dans la collection "Grands détectives" chez 10/18, consacrée au patrimoine de France[3].

Autre passion avouée de l'auteur : la mer. Il a publié Histoire à jeter l'ancre (Féret), Voyage au bout des phares (Elytis, 2006)(prix du livre de la mer d'Ouessant en 2007), Monstres marins et autres curiosités (Elytis), Avec vue sur l'océan (La Cheminante).

Jean-Pierre Alaux a aussi publié une biographie sur l'atlète Romain Mesnil, ma vérité toute nue chez Solar; une biographie consacrée à James Dean : Une dernière nuit avec Jimmy chez Calmann-Lévy et une biographie sur le mannequin Albert Delègue, Le Magnifique.

Il écrit également sur la gastronomie des livres illustrés Volutes et couleurs dominicaines (2003); et en collaboration avec David Nakache, photographe: A boire sur paroles : 30 Portraits choisis, leurs souvenirs de dégustation (2005), Le vin et le cigare , Alliances d'un épicurien éclairé (2006); Liqueurs d'en France (prix spécial du jury des bibliothèques gourmandes en 2009), La truffe sur le soufflé (prix Antonin Carême en 2011)[4].

Il vit dans son Quercy natal dans l'ancien château des Évêques à Albas. Sur le Quercy il a publié Si mon "païs" m'était conté (1977), Quercy, Chroniques Improbables (2006) paru chez Elytis.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Le Sang de la vigne (avec Noël Balen)[modifier | modifier le code]

  • Mission à Haut-Brion, 2004 (traduit en anglais  : Treachery in Bordeaux)
  • Noces d'or à Yquem, 2004 (traduit en espagnol: Muerte entre los viñedos)
  • Pour qui sonne l'Angélus ?, 2004
  • Cauchemar dans les Côtes de Nuits, 2004
  • Questions d'eau-de-vie ou de mort, 2004
  • Sous la robe de Margaux, 2004
  • Le Dernier Coup de Jarnac, 2004
  • Les Veuves soyeuses, 2004
  • Saint-Pétrus et le saigneur, 2005 (traduit en espagnol: Las misteriosa botella de Petrus)
  • Ne tirez pas sur le caviste !, 2005
  • Le vin nouveau n'arrivera pas, 2005
  • Vengeances tardives en Alsace, 2005
  • Flagrant délit à la Romanée-Conti, 2006
  • Buveurs en série, 2006
  • Boire et déboires en Val de Loire, 2006
  • Une bouteille entre deux mers, 2007
  • Coup de tonnerre dans les Corbières, 2007
  • Nuit d'ivresse en Castille, 2011
  • On achève bien les tonneaux, 2012
  • Médoc sur ordonnance, 2012
  • Massacre à la sulfateuse, 2013[5]
  • Crise aigüe dans les Graves, 2013

Série sur le patrimoine français[modifier | modifier le code]

  • Toulouse-Lautrec en rit encore, 2010 (Prix des lettres de l'Académie d'Occitanie, avec Avis de tempête sur Cordouan)
  • Avis de tempête sur Cordouan, 2011[6]; [7]
  • Et l'ange de Reims grimaça, 2012
  • Saint-Michel, priez pour eux, 2013

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :