Jean-Philippe Maurer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maurer.
Jean-Philippe Maurer
Jean-Philippe Maurer en novembre 2013.
Jean-Philippe Maurer en novembre 2013.
Fonctions
Conseiller départemental du canton de Strasbourg-6
En fonction depuis le
Prédécesseur canton créé
Conseiller général du canton de Strasbourg-7
Prédécesseur Daniel Hoeffel (UDF)
Successeur canton supprimé
Député de la 2e circonscription du Bas-Rhin
Élection
Prédécesseur Marc Reymann (UMP)
Successeur Philippe Bies (PS)
Biographie
Date de naissance (57 ans)
Lieu de naissance Strasbourg (Bas-Rhin)
Nationalité Française
Parti politique Les Républicains

Jean-Philippe Maurer, né le à Strasbourg (Bas-Rhin), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Philippe Maurer est le suppléant de Marc Reymann de 2002 à 2007. Il est élu député de la 2e circonscription du Bas-Rhin en 2007 avec Clarisse Siefert comme suppléante. Le , il est réélu conseiller général du canton de Strasbourg-7 avec 53,92 % des voix au second tour ; avec Bernadette Sarre comme suppléante. Il est battu par le candidat PS Philippe Bies lors des élections législatives de 2012.

Mandat national[modifier | modifier le code]

À l’Assemblée Nationale, Jean-Philippe Maurer était membre de la commission des Affaires culturelles et de l'Éducation. Il participa à plusieurs groupes d’études :

  • président du groupe d'études « Abstention et vote blanc »
  • vice-président du groupe « Prévention et lutte contre les profanations des lieux de culte et cimetières »
  • membre des groupes « Deux-roues motorisés et non motorisés », « Droits de l'enfant et de l'adolescent et protection de la jeunesse », « Construction et logement » et « Vie associative et bénévolat »

Il est nommé rapporteur pour avis du budget 2012 pour la jeunesse et la vie associative (Voir le rapport). En , il est nommé membre du comité stratégique de l'agence du service civique par le président de l'Assemblée Nationale.

Jean-Philippe Maurer est l’auteur de plusieurs rapports et propositions de lois concernant notamment :

  • la lutte contre les profanations de cimetières et lieux de cultes (Voir le rapport)
  • la mise en œuvre du service civique (Voir le rapport)
  • le projet de loi de finances pour 2012 - Jeunesse et vie associative (Voir le rapport)
  • le droit des victimes (conservation des scellés[1], durée de la prescription dans les affaires criminelles[2], possibilité d’appel au pénal pour les victimes[3],[4]...)
  • la sécurité routière (limitation de la vente et de l’usage des quads et des mini-motos[5],[6]...)
  • le respect des symboles de la République (Voir le rapport)

Autres propositions de lois dont Jean-Philippe Maurer est l'auteur :

  • Instauration d'un stage éducatif sur le comportement animal[7]
  • Installation de gens du voyage sur un terrain non aménagé[8]
  • Création du délit d’usurpation d’identité[9]
  • Information sur les produits biologiques et appellations d’origine[10]
  • Lutte contre le vol des bicyclettes[11]
  • Reconnaissance du vote blanc aux élections[12]

Mandats départementaux[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :