Jean-Philippe Bouchaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Philippe Bouchaud
Naissance (58 ans)
Paris (France)
Nationalité Drapeau : France française
Domaines Physique statistique
Institutions CFM, Académie des Sciences
Diplôme ENS Ulm
Renommé pour Travaux sur la physique des systèmes désordonnés et la modélisation des risques financiers
Distinctions Prix IBM jeune chercheur
Médaille d'argent du CNRS

Jean-Philippe Bouchaud est un physicien français né le [1]. Il est le cofondateur et président de la société Capital Fund Management (CFM). Il est membre de l'Académie des Sciences et enseigne à l'Ecole Normale Supérieure.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Paris en 1962, Jean-Philippe Bouchaud étudie au lycée français de Londres. Reçu à l'École normale supérieure en 1981, il y soutient une thèse au laboratoire de Spectroscopie hertzienne. Il travaille au CNRS sur des problèmes de diffusion anormale jusqu'en 1992, année de sa visite au laboratoire Cavendish de l'Université de Cambridge. Un an plus tard, il rejoint le département de physique de l'état condensé du CEA[2] à Saclay. Pionnier de l'éconophysique, il fonde en 1994, avec Jean-Pierre Aguilar, la société Science et Finance qui fusionne avec Capital Fund Management (CFM)[3] en 2000. Expert au CEA jusqu'en 2006, il devient le président de CFM tout en assurant l'enseignement de physique statistique de l'ESPCI ParisTech[4] de 1995 à 2008 puis devient professeur à l'École polytechnique[5] jusqu'en 2018. Il donne à Normale Sup un cours intitulé "De la physique statistique aux sciences sociales". Jean-Philippe Bouchaud étudie la physique des systèmes désordonnés, la matière granulaire, la statistique des mouvements boursiers et la modélisation des risques financiers[6],[7],[8]. Il critique la méthodologie utilisée, en particulier l'hypermathématisation de la modélisation en finance, au détriment de l'intuition, et un certain nombre de dogmes, comme celui d'efficience des marchés[9] ou celui du "risque nul" qui sous-tend le modèle de Black-Scholes de valorisation des options de couverture[10],[11].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Livre Théorie des risques financiers : Portefeuilles, options et risques majeurs, 1997, Aléa-Saclay [16] (ISBN 2-7272-0190-7)
  • (en) Anomalous diffusion in disordered media: Statistical mechanisms, models and physical application, Jean-Philippe Bouchaud, Antoine Georges, Physics Reports

Volume 195, Issues 4-5, November 1990, Pages 127-293

  • (en) Lévy Statistics and Laser Cooling: How Rare Events Bring Atoms to Rest by François Bardou, Jean-Philippe Bouchaud, Alain Aspect and Claude Cohen-Tannoudji (Cambridge University Press, 2002)
  • (en) Theory of Financial Risk and Derivate Pricing, J-P Bouchaud, M. Potters (Cambridge University Press, 2003) (ISBN 0521819164) 2e édition 2009 (ISBN 978-0521819169)
  • (en) Complex Systems, Volume LXXXV: Lecture Notes of the Les Houches Summer School 2006 by Jean-Philippe Bouchaud, Marc Mézard and Jean Dalibard (Elsevier Science, 2007)
  • (en) Economics needs a scientific revolution, J-P Bouchaud : "Reliance on models based on incorrect axioms has clear and large effects. The Black–Scholes model for example, which was invented in 1973 to price options, is still used extensively. But it assumes that the probability of extreme price changes is negligible, when in reality, stock prices are much jerkier than this. Twenty years ago, unwarranted use of the model spiralled into the worldwide October 1987 crash; the Dow Jones index dropped 23% in a single day, dwarfing recent market hiccups."
  • (en) How markets slowly digest changes in supply and demand, JP Bouchaud, JD Farmer, F. Lillo in Handbook of financial markets: dynamics and evolution

 Par Thorsten Hens,Klaus Reiner Schenk-Hoppé (North Holland, 2009)

  • (en) Endogenous Dynamics of Markets: Price Impact, Feedback Loops and Instabilities, in Lessons from the Financial Crisis Edited By Arthur M. Berd (Risk Books 2010)
  • (en) Dynamical Heterogeneities in Glasses, Colloids, and Granular Media (International Series of Monographs on Physics) by Ludovic Berthier, Giulio Biroli, Jean-Philippe Bouchaud and Luca Cipelletti (Oxford University Press, 2011)
  • (en) Financial applications of random matrix theory: a short review, Jean-Philippe Bouchaud, Marc Potters, in The Oxford Handbook of Random Matrix Theory, Edited by Gernot Akemann, Jinho Baik, and Philippe Di Francesco (Oxford University Press, 2011)
  • (en) Trades, Quotes & Prices, J.-P. Bouchaud, J. Bonart, J. Donier, M. Gould (Cambridge University Press, 2018)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Jean-philippe BOUCHAUD - Dirigeant de la société Bouchaud Patrimoine - BFMBusiness.com », sur dirigeants.bfmtv.com (consulté le 4 juin 2020)
  2. Physique de l'état condensé au CEA
  3. « Board de CFM »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  4. [https://www.espci.psl.eu/enseignement/ « L'enseignement � l'ESPCI »], sur www.espci.psl.eu (consulté le 4 juin 2020)
  5. « Redirection en HTML », sur www.physique.polytechnique.edu (consulté le 4 juin 2020)
  6. Conférence UTLS
  7. "La (regrettable) complexité des systèmes économiques : un point de vue de physicien" par Jean-Philippe BOUCHAUD, (détaché de l'IRAMIS-SPEC dans Capital Fund Management). Colloque de l'Orme du 2 avril 2009.
  8. "La (regrettable) complexité des systèmes économiques"
  9. « Un magazine d'actualité et d'informations en continu » (consulté le 4 juin 2020)
  10. « Marchés dérivés : pour une pédagogie du risque », sur Le Monde.fr (consulté le 10 mars 2018)
  11. « "Welcome to a non Black-Scholes world" »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  12. « Accueil - Société Française de Physique », sur sfpnet.fr (consulté le 4 juin 2020)
  13. Médaille d'argent du CNRS
  14. Super User, « Dix-huit nouveaux membres élus à l'Académie des sciences | Membres à la une | Membres | Nous connaître », sur www.academie-sciences.fr (consulté le 26 décembre 2017)
  15. « Chaire Innovation technologique Liliane Bettencourt », sur www.college-de-france.fr (consulté le 1er novembre 2019)
  16. Jean-Philippe Bouchaud et Marc Potters, Théorie des risques financiers : portefeuilles, options et risques majeurs, Commisariat à l'énergie atomique, coll. « Aléa-Saclay », (ISBN 978-2-7272-0190-8, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :