Jean-Paul Moatti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Paul Moatti
Description de cette image, également commentée ci-après
Jean-Paul Moatti en 2015
Naissance (67 ans)
Tunis (Tunisie)
Nationalité Drapeau : France française
Domaines Économie de la santé
Institutions IRD
Université d'Aix-Marseille
INSERM
Diplôme Thèse de sciences économiques, université de Paris II

Jean-Paul Moatti est un professeur d’économie français, spécialiste en économie de la santé, né le à Tunis (Tunisie).

Il est président-directeur général de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) depuis le [1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Paul Moatti est né à Tunis. Après avoir obtenu en 1978 un diplôme d’études supérieures (DES) de sciences économiques à l’université Paris X, il débute sa carrière au Centre d’évaluation de la protection nucléaire auprès du commissariat à l'Énergie atomique (CEA) et d’Électricité de France (EDF). Il obtient un doctorat de sciences économiques à l’université de Paris I en 1987 et s’oriente alors vers l’économie de la santé, d’abord comme chercheur à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM). Il rejoint l’université d’Aix-Marseille (Aix-Marseille Université) en 1994, en tant que directeur de l’unité mixte de recherche « Épidémie et sciences sociales appliquées à l’innovation médicale » (IRD/INSERM/ université de la Méditerranée), puis de l’unité mixte de recherche « Sciences économiques et sociales de la santé et traitement de l’information médicale » (SESSTIM IRD/INSERM/AMU) en 2008 et de l’Institut thématique multi-organismes de santé publique (ISP) de l’Alliance des sciences de la vie et de la santé (AVIESAN) en 2011. Jean-Paul Moatti est nommé président-directeur général de l’IRD le 11 mars 2015[1],[2].

Jean-Paul Moatti concentre ses recherches sur les grandes pandémies de VIH/Sida et de paludisme[3], l’accès aux médicaments essentiels, le renforcement des systèmes de santé et les inégalités socio-sanitaires dans les pays en développement[4], principalement en Afrique du Sud, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, au Mali, en Palestine et dans les pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Ses recherches l’ont amené à exercer des responsabilités internationales, comme membre du Advisory Committee for Health Research[5] auprès du directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, membre du Scientific Expert Panel auprès du directeur d’ONUSIDA, et du Global Health Advisory Committee des Open Society Foundations, ainsi que comme conseiller pour les Affaires économiques et sociales du directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et la malaria (GFATM). En janvier 2017, l'Organisation des Nations unies le nomme parmi les 15 experts internationaux chargés de rédiger le rapport mondial sur le développement durable en 2019[6] pour le suivi de la mise en œuvre des objectifs de développement durable[7] à l’horizon 2030.

En , il signe l'appel de directeurs d'instituts de recherche français à voter contre Marine Le Pen lors de l'élection présidentielle[8].

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Chevalier dans l'Ordre national du mérite (1996)[9]
  • Chevalier de la Légion d'honneur (2015)[10],[11]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Décret du 11 mars 2015 portant nomination du président de l'Institut de recherche pour le développement, JORF n°0060 du 12 mars 2015, page 4729, texte n° 52
  2. a et b « Communiqué : Le Professeur Jean-Paul Moatti est nommé Président-directeur général de l’IRD » (http://www.ird.fr/toute-l-actualite/actualites/communiques-et-dossiers-de-presse/cp-2015/le-professeur-jean-paul-moatti-est-nomme-president-directeur-general-de-l-ird/(language)/fre-FR), sur IRD, 11 mars 2015
  3. Alexis Adélé, « Jean-Paul Moatti : « La recherche francophone a besoin d’être mieux connue » (https://www.lemonde.fr/afrique/article/2015/04/27/jean-paul-moatti-la-recherche-francophone-a-besoin-d-etre-mieux-connue_4623721_3212.html#AZPBCXW0j1qkXrrS.99), sur Le Monde, 24 avril 2015
  4. Nicolas Chevassus-au-Louis, « Jean-Paul Moatti : La loi des rendements décroissants caractérise l'innovation » (https://www.lesechos.fr/14/11/2001/LesEchos/18530-139-ECH_jean-paul-moatti---la-loi-des-rendements-decroissants-caracterise-l-innovation.htm#PR3Lj1fI2XzKdUlZ.99), sur Les Échos, 14 novembre 2001
  5. http://www.who.int/rpc/advisory_committee/en/
  6. « Press release : Experts, Eminent Scientists to Draft Report on Sustainable Development Ahead of Global Review Set for 2019 » (https://www.un.org/press/en/2017/envdev1770.doc.htm), sur UN, 3 janvier 2017
  7. https://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/objectifs-de-developpement-durable/
  8. Grégory Rozières, « La recherche scientifique française appelle à voter contre Marine Le Pen », sur huffingtonpost.fr, .
  9. Décret du 21 novembre 1995 portant promotion et nomination à l’ordre national du mérite, JORF no 271 du 22 novembre 1995 page 17063
  10. « Ordre national de la Légion d’honneur : décret du 31 décembre 2015 » (http://www.legiondhonneur.fr/sites/default/files/promotion/lh20160101_1.pdf), sur Légion d’honneur, 31 décembre 2015
  11. « Jean-Paul Moatti et Jean-Marc Hougard, chevaliers de la Légion d'honneur » (http://www.ird.fr/toute-l-actualite/actualites/scientifiques-primes/nominations-distinctions/jean-paul-moatti-et-jean-marc-hougard-chevaliers-de-la-legion-d-honneur/(language)/fre-FR), sur IRD, 1er janvier 2016

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative à la recherche : Canal-UVoir et modifier les données sur Wikidata