Jean-Paul Jérôme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Paul Jérôme
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
MontréalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Formation
Maître
Mouvement
Site web

Jean-Paul Jérôme, né le à Montréal, décédé le [1], est un artiste-peintre. Il est un des signataires du Manifeste des plasticiens et un représentant du groupe des Plasticiens.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie à l'École des beaux-arts de Montréal de 1945 à 1952. Puis il apprend les techniques de la fresque avec Stanley Cosgrove[2].

À Paris, entre 1956 et 1958, il rencontre le peintre Hans Hartung[3].

À son retour il enseignera à Montréal puis à Sorel.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Son art, essentiellement abstrait, vient d'une approche intuitive de plusieurs mouvements artistiques contemporains dont l'Op Art. Ses tableaux des dernières années étaient composés tels des fragments de vitre cassée.

Musées et collections publiques[modifier | modifier le code]

  • Collection d’œuvres d'art, Université de Montréal
  • Musée d'art contemporain de Montréal[4]
  • Musée d'art de Joliette
  • Musée de Lachine
  • Musée des beaux-arts de Montréal
  • Musée des Beaux-arts de Sherbrooke
  • Musée des beaux-arts du Canada
  • Musée du Bas-Saint-Laurent
  • Musée national des beaux-arts du Québec[5]
  • Musée Pierre-Boucher

Expositions[modifier | modifier le code]

2013 : Les plasticiens et les années 1950-60, Musée national des beaux-arts du Québec[2]

2008 : Jean-Paul Jérôme : RCA, 1928-2004, Galerie D'Este, Westmount[6]

2005 : Les Plasticiens : Louis Belzile, Jauran, Jean-Paul Jérôme et Fernand Toupin, Musée des beaux-arts de Sherbrooke[7]

2001 : Jean-Paul Jérôme - Vibrations modernes, Musée du Bas-Saint-Laurent[8]

1974 : Expositions des œuvres récentes de Jean-Paul Jérôme : peintures, Galerie Bernard Desroches[9]

1957 : Jean-Paul Jérôme, Galerie Arnaud, Paris[10]

1955 : Les Plasticiens, L'Échourie[2]

1954 : Richesse d'évocation, Librairie Henri Tranquille[2]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie », sur jeanpauljerome.ca (consulté le 4 février 2019)
  2. a b c et d Nasgaard, Roald, 1941-, Lamarche, Lise, 1943-, Leclerc, Denise. et Musée national des beaux-arts du Québec., Les plasticiens et les années 1950-60, Musée national des beaux-arts du Québec, (ISBN 978-2-550-66741-4 et 2-550-66741-7, OCLC 1088924346, lire en ligne), p. 157
  3. René Viau, « Jean-Paul Jérôme : un plasticien à Montparnasse », Vie des arts, vol. 52, no 212,‎ , p. 70–72 (ISSN 0042-5435 et 1923-3183, lire en ligne, consulté le 23 janvier 2020)
  4. Fernand Ouellet, « Jean-Paul Jérôme : peintre de la relation / Jean-Paul Jérôme: Painter of Communication », Vie des Arts, vol. 20, no 79,‎ , p. 14–74 (ISSN 0042-5435 et 1923-3183, lire en ligne, consulté le 23 janvier 2020)
  5. « Jean-Paul Jérôme | Collection Musée national des beaux-arts du Québec », sur collections.mnbaq.org (consulté le 23 janvier 2020)
  6. François-Marc Gagnon, Jean-Paul Jérôme : RCA, 1928-2004, Westmount, Galerie D'Este, [2008], 24 p. (lire en ligne)
  7. Pressé, Suzanne. et Musée des beaux-arts de Sherbrooke., Les plasticiens : Louis Belzile, Jauran, Jean-Paul Jérôme et Fernand Toupin, Musée des beaux-arts de Sherbrooke, [2005?] (ISBN 2-920931-27-X et 978-2-920931-27-5, OCLC 71538534, lire en ligne)
  8. Jérôme, Jean-Paul, 1928-2004. et Musée du Bas-Saint-Laurent., Jean-Paul Jérôme : les vibrations modernes, Musée du Bas-Saint-Laurent, [2001?] (ISBN 2920224174 et 9782920224179, OCLC 181340826, lire en ligne)
  9. Robert Marteau, Expositions des oeuvres récentes de Jean-Paul Jérôme : peintures, Montréal, Galerie Bernard Desroches, , 20 p. (lire en ligne)
  10. « Expositions de Jean-Paul Jérôme », sur jeanpauljerome.com (consulté le 23 janvier 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]