Jean-Paul Holstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Paul Holstein
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Vénérable Maître (en)
Loge Villard de Honnecourt (d)
-
Pierre Benzaquen (d)
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Mouvement

Jean-Paul Holstein est un compositeur français né à Angoulême en 1939.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a poursuivi ses études supérieures musicales de 1960 à 1968 au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSM de Paris), où il a obtenu les premiers prix suivants : harmonie, en 1962, dans la classe de Georges Hugon, contrepoint, en 1963, dans la classe de Marcel Bitsch, fugue, en 1963, dans la classe de Marcel Bitsch, analyse, en 1965, dans la classe d'Olivier Messiaen, esthétique, en 1966, dans la classe de Marcel Beaufils, composition, en 1968, dans la classe d'André Jolivet.

Il a également poursuivi des études supérieures musicologiques à l'Université Paris IV - Sorbonne : Doctorat de Musicologie (1978), "Le renouveau de la Symphonie Française (1871-1918) - Le mouvement historique : le problème franco-allemand", directeur de thèse : Norbert Dufourcq, Doctorat ès Lettres et sciences humaines (1991), "Le renouveau de la Symphonie Française (1871-1918) - les Œuvres" (directeur de thèse : Serge Gut).

Il a été nommé professeur au CNSM de Paris en 1971. Il y a enseigné la composition, l'écriture et le contrepoint, jusqu'à 2008. Pierre Pincemaille lui succède en pour l'enseignement du contrepoint[1]. Parallèlement, il était directeur de conservatoires et d'écoles de musique : École du Raincy, Conservatoire municipal du 6e arrondissement de Paris, Conservatoire national de région de Paris, Conservatoire municipal du 17e arrondissement de Paris. Parmi ses principaux élèves, se trouve Stéphane Delplace, François Weigel, Thierry Pallesco, Laurent Teycheney.

De 2009 à 2011, il est vénérable de la loge Villard de Honnecourt[2].

Publications[modifier | modifier le code]

Œuvres musicales[modifier | modifier le code]

Jean-Paul Holstein a composé près de 200 œuvres pour toutes formations : orchestres, ensembles vocaux ou instrumentaux, voix et instruments solistes.

Il accorde autant d'importance à la mélodie et la polyphonie qu'à l'harmonie, entendant se placer à la conjonction de l'audition verticale et de l'audition horizontale. Il explique ainsi son goût pour le contrepoint.

Il se définit comme un compositeur français, s'attachant à la clarté dans l'expression musicale, mais se sent proche aussi de la musique allemande, dont il apprécie le souffle symphonique.

Parmi les compositeurs dont il a suivi l'enseignement, il se réclame surtout d'André Jolivet, pour l'invention mélodique et le dynamisme rythmique, et d'Olivier Messiaen pour l'harmonie et la modalité.

Dans son œuvre, il s'efforce de mettre en application les principes suivants :

- rester toujours expressif,

- être capable d'utiliser toutes les techniques, en fonction de l'objectif expressif poursuivi et de l'instrumentation,

- faire oublier la technique : il cite André Jolivet à ce propos, qui disait "Vous, les compositeurs, vous êtes les 'cuisiniers', vous êtes les maîtres de la recette et vous devez la réussir mais l'auditeur, lui, se moque de la recette et il ne va pas aux cuisines pour savoir comment vous avez fait." [magazine Euterpe, septembre 2015]

  • Concertos
Concertino pour piano et cordes (1968), Paris, édit. Billaudot
Concertino pour piano et orchestre (1964-65), inédit
Piano solo, ensemble à vent et percussions : Lambdas - Antilambdas (1970-71), Paris, édit. Choudens
Concerto pour violon et orchestre : A l'ombre du Mancenillier (1990), Paris, édit. Durand
  • Pièces pour un seul instrument
Accordéon
Passacaille (1973), Paris, édit. Choudens
Clarinette
12 études d'après des modes arabes (1978), Paris, édit. Billaudot
Flûte
Quéna (1967), Paris, édit. Billaudot
Guitare
Décor pour un mime (1970), inédite
Du futur à l'au-delà (1975), inédite
Orgue
Le Trois du Temps sacré (1969), Paris, édit. Choudens
Résurrection - passacaille (1979), inédite
Piano
Sonatine 1 (1963), inédite
Sonatine 2 (1964), inédite
Sonate (1965 - 66), inédite
Furor (1991), Paris, édit. Durand
Étude au soleil - étude à la Lune (2001), Paris, édit. Choudens
  • Duos
Alto et piano
Cinq épisodes de la vie d'un altiste (1984), Paris, édit. Billaudot
La chanson de Marion (2009), Éditions Delatour
Basson et harpe
Photogénies (1983), édit. Billaudot
Clarinette et piano :
7 Figures magiques (1979), Paris, édit. Eschig
Sonate pour un ami (1981-82), inédite
Cor et piano
Les yeux dorés de l'Aurore (1978), édit.Transatlantiques
Percussion et piano
Les Cinq Continents (1977), inédits
Théâtre (1977), Paris, édit. Eschig
America 12 (1982), Paris, édit. Leduc
Saxophone et piano
Suite irrévérencieuse (1982), Paris, édit. Lemoine
Trompette et orgue
Chacone en 7 versets (1977), inédite
Prélude en camaïeu (1996), Paris, édit. Durand
Trompette et piano
Hommage à Morricone (1983), Paris, édit. Durand
Violon et accordéon
Film's musics (1978), Paris, édit. SEMI
Violon et batterie jazz
3 chansons de couleurs (1972), Paris, édit. Choudens
Violon et piano
Thème et variations (1965), inédit
Rêves d'étoiles (2000), inédit
Violoncelle et piano
Fondus-enchaînés (1971), Paris, édit. Choudens
  • Trios
Flûte, alto et harpe
Le voyage de l’œil solaire (2001), inédit
Ondes, piano et percussion
Suite en bleu (1973), Paris, édit. Billaudot
Instants éternels (1984), inédits
Trompette, piano et percussion
L'homme en son espérance (1967), inédit
Violon, violoncelle et piano
Variations apocalyptiques (1983), Paris, édit. Durand
  • Quatuors
Quatuor à cordes
Peut-être... le jour (1975), Paris, édit. Leduc
Oubah - créations fugitives (1979), inédit
Suite pour la nuit des temps (1983), inédite
Quatuor de percussions
Oubah - Tot (1979), inédit
Quatuor de saxophones
Cinq énigmes d'après Lao-Tseu (1980), édit. de Radio-France
  • Quintettes
Quintette à vent
Suite liturgique (1967), inédite
Quintette de cuivres
Musique pour Guignol (1978), inédite
Tant que tu vis... brille (1978), inédit
Quintette de harpes
Les chants idolâtres, (1971), Paris, édit. Billaudot
Flûte, clarinette, violon, violoncelle et piano
Cénotaphe pour un peintre immortel (1980 - 81), inédit
  • Ensembles à vent
3 trompettes, 2 cors, 2 trombones, 1 tuba
Fanfare pour une entrée dans la nuit (1976), inédite
15 instruments à vent
Variations concertantes (1967), inédites
  • Ensembles à cordes
12 (11) cordes
Lignes et contrelignes (1967), Paris, édit. Choudens
Orchestres à cordes
Les forces de l'espace (1974), Paris, édit. EMT
Orchestre à cordes et violon solo
Thrène à la mémoire d'un Grand Homme - en hommage à l'Esprit, pour André Jolivet et André Malraux (1978), Paris, édit. Choudens
Le tombeau d'André Jolivet (1984), Paris, édit. Billaudot
Orchestre à cordes et saxophone solo
En souvenir de Lamartine (1987), Paris, édit. Durand
Sinfonia tonalis in memoriam Georges Hugon (1988), Paris, édit. Durand
Symphonie d'arcs-en-ciel (1999-2000), inédite
  • Ensembles divers
7 vents, 1 contrebasse et percussions
7 illustrations pour des visions de Dante, Paris, édit. Choudens
Quintette à vent, trompette, piano et percussions
Hommage à Folon (1984), Paris, édit. Durand
12 vents, 2 violoncelles et 1 contrebasse
Heptagonale (1979), Paris, édit. Choudens
  • Grand orchestre
Orchestre par 4
Elan (1967-68), inédit
  • Musique vocale pour solistes
Soprano et piano
Ergonia (1979), inédit
Soprano et piano
Deux ballades d'après François Villon, inédites
Soprano, Baryton et piano
3 mélodies en forme de fleurs : femmes-Lys ; Femme-Pensées ; Femme-Rose - paroles et musique (1980), inédites
Ballet vocal pour voix, flûte et violoncelle
L'incantation de Merseburg (1980-81), inédit
Soprano et piano ou orchestre d'harmonie
Les fêtes solaires (1988), Paris, édit. Durand
Soprano, baryton, 2 quintettes (à cordes et à vent)
5 études d'après Voyelles de Rimbaud (1965), inédites
  • Musique vocale pour chœurs (profane)
Chœur à 4 voix et piano
43 harmonisations (1984-91), Paris, édit. Philippe Caillard
Chœur d'enfants a cappella
3 noëls en clair-obscur (1976), inédits
4 voix égales, paroles et musiques
Chant de Lune (1980), inédit
Chœur d'enfants et piano ou 12 instruments
Le rêve de Tatou-Tatou, d'après Geneviève et Michel de Thoisy, conte musical guyanais (2000-02), Paris, édit. Zurflüh
  • Musique vocale pour chœurs (religieuse)
Chœur d'hommes, enfants, 2 trompettes, 2 cors, 2 trombones et percussions
Musique pénitentielle (1972), inédite
Double chœur mixte
Fragments de requiem (1983), inédit
Chœur, solistes, fidèles, orgue et percussions
Messe de Digne (1984), inédite
Chœur à 16 voix et 4 percussionnistes
Paroles de Confucius (1991), inédite
Chœur de femmes et piano ou harpe et orgue ou orchestre
Missa Felix (1994-98) inédite
Chœur mixte a cappella ou avec orgue
Je n'ai de repos qu'en Dieu - Psaume 61 (1999), inédit

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • "Le solfège", Collection "Que sais-je ?" no 959, Paris, édit. Presses universitaires de France
  • "l'Espace musical dans la France contemporaine", Collection "Que sais-je ?" no 2375, Paris, édit. Presses universitaires de France
  • "Histoire de la musique" de Jacques CHAILLEY (ouvrage collectif) - tome IV - le XXe siècle, Paris, éditions Alphonse Leduc
  • "Musique-Langage vivant, analyses d’œuvres musicales" avec Sabine Bérard tome 1 (XVIIe et XVIIIe s.) ; tome 2 (XIXe s.), tome 3 (XXe s.), Paris, éditions Auguste Zurfluh
  • "Musique-Langage vivant, analyses d’œuvres musicales" avec Sabine Bérard Paris, édit. Hachette / Van de Velde

Articles[modifier | modifier le code]

  • "La grande misère des directeurs de conservatoires", La lettre du musicien no 312, mai 2005
  • "Le rigoureux est mort, vive le rigoureux", La lettre du musicien no 310, mars 2005
  • "La création musicale contemporaine", Encyclopédia Universalis, coll. Enjeux, Paris (France), 1984
  • "Les symphonies d'Henri Sauguet", La revue Musicale, éd. Richard Masse, no 361-2-3, Paris (France)
  • "Le Renouveau de la Symphonie française à la fin du XIXe s. et l'appel de l'impressionnisme", Revue internationale de musique française, Genève (Suisse), édit. Slatkine, no 5, juin 1981
  • "Le contrepoint", revue Les Cahiers de l'harmonie, Paris (France), 1980
  • "Comment accéder à la musique", revue de l'École des arts et manufactures, Paris (France), 1977
  • "l'Acte de créer", revue Arfuyen, Avignon (France), 1976
  • "Aux victimes d'Hiroshima" - Thrène de Penderecki, analyse, Revue musicale de Suisse Romande, 1974
  • "La musique et ses rapports avec la société", revue Muzica, Bucarest (Roumanie), 1969

Ouvrages pédagogiques[modifier | modifier le code]

  • "Musiques à chanter" avec Pierre-Yves et Alain Louvier, 9 volumes, Paris, édit. Leduc, 1984
  • "Théorie musicale appliquée" avec Michel Mériot, Paris, édit. Combre, 1982
  • "Formation musicale" 2 volumes, Paris, édit. Leduc, 1981
  • "Aide-mémoire musical" avec Marcel Bitsch, Paris, édit. Durand, 1972

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1980 Prix des Rencontres internationales de chant choral de Tours : "Chant de Lune" Composition vocale a cappella pour chœurs d'enfants (paroles et musique)
  • 1979 Prix Pineau-Chaillou, Nantes (France) : ensemble de l’œuvre
  • 1978 Prix SACEM-UPAC (France) : Composition musicale "Film's Musics" pour violon et accordéon de concert
  • 1970 Prix Schnitger-Zwolle (Pays-Bas) : Composition musicale "Le trois du Temps sacré", pièce en trois parties pour orgue solo
  • 1969 Lauréat de la Fondation de la Vocation - Paris (France), Section compositeur
  • 1965 Lauréat de la William and Copley Foundation, Chicago (États-Unis)
  • 1966 Chevalier du mérite culturel et artistique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Pincemaille, « Pierre Pincemaille, organiste », La lettre du musicien, no 324,‎ (lire en ligne).
  2. https://www.glnf.fr/upload/provinces/national/files/conferences/31mars2015-maffesoli_miseenpage1.pdf.

Liens externes[modifier | modifier le code]