Jean-Paul Farré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Paul Farré est un acteur français, né le rue du Théâtre dans le 15e arrondissement de Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

À 17 ans en 1965, Jean-Paul Farré entre au Cours « Jean Périmony ». Depuis, il est, au théâtre, auteur, pianiste depuis 1974, dans des one-man-shows originaux, ses propres créations artistiques à tendance burlesque musicale, qu'il préfère appeler « spectacles en solitaire », où interprète, et il joue différents personnages du théâtre classique et contemporain.

En 1982, il a créé sa propre compagnie : « La Compagnie des Claviers »

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Comme auteur de pièces et interpréte[modifier | modifier le code]

  • 1981 : Le faisceau fantôme de Richard Laser - La Péniche-Théâtre au Festival d'Avignon
  • 1984 : D’Azincourt à Verdun ou les avatars de la boucherie française - Théâtre des Quartiers Ivry
  • 1989 : Au Quatrième Tome il sera exactement 17 heures 89 minutes - Mise en scène de Jean-Luc Moreau - Printemps des Comédiens , Montpellier, Festival d'Avignon
  • 1991 : Casting don Juan - Mise en scène de Vincent Colin - Espace Jacques Prévert, Aulnay-sous-Bois
  • 1992 : Les idiots du Théâtre - Mise en scène de Ghislaine Lenoir - Festival Humour, Conflans-Sainte-Honorine
  • 1996 : Blanche scène et les sept papes
  • 2002 : Cinquante cinq dialogues au carré ou les 3025 répliques qui restèrent dans le trou du souffleur ou encore De l'état du Théâtre en ce début de XXIème siècle - Mise en scène d'Anne Bourgeois - rôle : Impair - Théâtre National de Chaillot
  • 2005 : Secret défense - De Jean-Paul Farré et Christian Giudicelli - Mise en scène de Jean-Marie Lecoq et Anne-Marie Gros - Musique de Thierry Boulanger - Rôle : Napoléon - Théâtre Daniel-Sorano, Vincennes
  • 2006 : L'Illusion chronique - Mise en scène de Ghislaine Lenoir - L'atelier du Plateau, Théâtre du Lucernaire

Comme comédien[modifier | modifier le code]

Spectacles en solitaire[modifier | modifier le code]

  • 1974 : Jean-Paul Farré avec un accent aigu - Théâtre Mécanique Paris
  • 1975 : Un Farré peut en cacher un autre - La Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon, La Péniche-Théâtre Paris
  • 1978 : Trois pianos et un cactus - Printemps de Bourges, Théâtre de Dix Heures Paris - Sortie en disque vinyle, Label : Ecoute S'Il Pleut[3].
  • 1980 : Le Farré sifflera trois fois - Théâtre de la Cité internationale Paris, Théâtre du Palais des Glaces PARIS - Sortie en disque vinyle
  • 1981 : Le trans Farré Express - Théâtre de la Ville Paris
  • 1981 : Les contes pour piano - Théâtre du Palais des Glaces Paris - Sortie en disque vinyle
  • 1983 : Le dernier soliste - Maison des arts Créteil, Carré Sylvia Monfort Paris - Sortie en disque vinyle
  • 1984 : Mystère et boule de gamme, musique de Christian Maire, festival Performance d'acteur, Cannes
  • 1986 : Vingt ans de pianos forcés, Théâtre Fontaine Paris
  • 1994 : Les animaux malades de la piste, mise en scène de Vincent Colin et Agnès Boury - Festival d'Avignon, Bouffes du Nord Paris
  • 1999 : Le retour à la case piano ou l'histoire d'un pianiste fêlé de et avec Jean-Paul Farré, mise en scène Christian Schiaretti et Jacques Voizot, Théâtre de l'Est parisien
  • 2000 : Le retour à la case piano ou l'histoire d'un pianiste fêlé de et avec Jean-Paul Farré, mise en scène Christian Schiaretti et Jacques Voizot, Théâtre des Nouveautés
  • 2001 : La traversée de la musique en solitaire - Mise en scène de Nicolas BRIANCON, Théâtre de St Quentin-en-Yvelines
  • 2008 : Les Douze Pianos d'Hercule de Jean-Paul Farré, mise en scène Jean-Claude Cotillard, Théâtre du Chien-qui-Fume Festival d'Avignon off
  • 2010 : Les Douze Pianos d'Hercule de Jean-Paul Farré, mise en scène Jean-Claude Cotillard, Petit Théâtre Hébertot. Molière du Théâtre Musical 2010

Publication[modifier | modifier le code]

Deux livres lui ont été consacrés :

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]