Jean-Paul Besse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Besse.
Jean-Paul Besse
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Autres informations
Directeur de thèse

Jean-Paul Besse est un historien français né le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2009)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Jean-Paul Besse est docteur en histoire (1984)[2]

Vice-président d’honneur de la Société d’histoire de Senlis, membre du Conseil de sauvegarde de cette ville, il enseigne depuis trente ans au lycée Jean-Rostand de Chantilly.

Spécialiste de la Réforme catholique et lauréat en 1999 de l’Académie française, il a publié cinq monographies d’histoire urbaine et participe régulièrement à des colloques internationaux. À l’occasion du millénaire capétien, il a créé la collection des Cités royales de l’Oise.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Le Limousin au XVIIe siècle, 1979
  • Pour la boxe, Essai sur le noble art, 1982
  • Évêques et Religieux en Bas-Limousin du Baroque aux Lumières (1599-1789), 1985
  • Hiera et Sacra, poèmes, 1986
  • Senlis dans l’histoire, 1987 (rééditions en 1988, 1990 et 1996)
  • Noyon dans l’histoire, 1988
  • Un précurseur : Wladimir Guettée (1816-1892), du Gallicanisme à l’Orthodoxie, 1992
  • Compiègne dans l’histoire, 1992
  • L’Église orthodoxe roumaine de Paris, au cœur du Quartier Latin, 1994
  • Les boxeurs et les dieux. L’esprit du ring dans l’art et la littérature, 1998
  • Gisors dans l’histoire, 1998 (Prix Georges Goyau de l’Académie française)
  • Chantilly et Noyon dans l’histoire, 2001
  • Dom Besse, Un bénédictin monarchiste, Éditions de Paris, 2005
  • Saint-Quentin et sa région dans l’histoire, Éditions de Paris, 2006
  • The ephemeral Croatian orthodox church and its Bosnian extension, 2006
  • Elisabeth Féodorovna, princesse martyre, Via Romana, Versailles, 2008 (ISBN 978-2-916727-23-3)
  • Ileana, l’archiduchesse voilée, Via Romana, Versailles, 2010 (ISBN 978-2-916727-74-5)
  • Des tsars à l'exil : Catherine de Lesna, Via Romana, Versailles, 2011 (ISBN 979-10-90029-08-8)
  • Tulle de 1800 à nos jours : portrait d'un chef-lieu du Sud-Ouest, Ed. de la Rue mémoire, Tulle, 2013 (ISBN 978-2-917731-11-6)
  • Niégoch, un Dante slave, Via Romana, Versailles, 2014 (ISBN 979-10-90029-79-8)

Traduction[modifier | modifier le code]

  • Apaiser la Terreur de William Bush, Clovis, 2001 (Prix Saint-Louis)

En collaboration[modifier | modifier le code]

  • La Picardie, 1981
  • Actes des colloques d’Histoire religieuse de Fontevraud, 1984, 1987, 1988, 1989
  • Benoît Labre, Errance et sainteté. Histoire d’un culte, 1783-1983, 1984
  • Actes du IXe Congrès Thomiste International (Tome VI, Vatican, 1991)
  • Les Serbes et nous, L’Âge d’homme, 1996
  • Que vive le peuple serbe ! L’Âge d’Homme, 1999
  • Mar Abraham de Natpar, sa vie et ses écrits, 2004

Références[modifier | modifier le code]

  1. Notice BnF.
  2. Thèse sous la dir. de Jean de Viguerie : http://www.sudoc.fr/041442369.

Liens externes[modifier | modifier le code]