Jean-Paul Allouche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Paul Allouche
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (68 ans)
BatnaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Maître

Jean-Paul Allouche (né en 1953) est un mathématicien, directeur de recherche au CNRS.

Biographie[modifier | modifier le code]

Allouche est né le à Batna, Algérie[1]. Il est entré en 1972 à l'École normale supérieure de Saint-Cloud où il a obtenu en 1975 l'agrégation de mathématiques. Il a soutenu en 1978 une thèse de troisième cycle sous la direction d'Yves Meyer[2] et en 1983 une thèse d'État sous la direction de Michel Mendès France.

Promu directeur de recherche au CNRS en 1993, il a ensuite travaillé dans le Laboratoire de mathématiques discrètes de la faculté des sciences de Luminy, puis dans le Laboratoire de recherche en informatique à Orsay. Depuis 2010, il est membre de l'équipe Combinatoire et Optimisation à Paris 6.

Il a entre autres écrit Automatic Sequences[3] avec Jeffrey Shallit, portant sur les suites engendrées par des automates finis et leurs rapports avec la théorie des nombres et la physique théorique.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Page de Jean-Paul Allouche dans le Who's who de l'Académie Royale de Belgique.
  2. (en) « Jean-Paul Simon Allouche », sur le site du Mathematics Genealogy Project.
  3. (en) Jean-Paul Allouche et Jeffrey Shallit, Automatic Sequences : theory, applications, generalizations, Cambridge, CUP, , 571 p. (ISBN 0-521-82332-3, présentation en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]