Jean-Pascal Rouyer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rouyer.
Jean Pascal Rouyer
Image illustrative de l'article Jean-Pascal Rouyer

Naissance
Pézenas (Languedoc)
Décès (à 58 ans)
Bruxelles (Drapeau des Pays-Bas Royaume des Pays-Bas)
Origine Drapeau de la France France
Arme Infanterie
Grade Général de brigade
Années de service 17921799
Autres fonctions Député de l'Hérault
Maire de Béziers

Jean Pascal Rouyer, né le à Pézenas (Languedoc) et mort le à Bruxelles (Belgique), est un officier de marine de l'Ancien Régime et un homme politique de la Révolution française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il devient procureur postulant au sénéchal de Béziers. En 1790, il est élu maire de cette ville. En 1792, il est élu député à l'Assemblée législative. Il est réélu député de la Convention par le département de l'Hérault.

Il prend le grade de capitaine de vaisseau en février 1792, et rappelé à l'armée avec le grade de commandant du 3e régiment d'infanterie de marine, il se trouve à Lyon pendant le siège et participe activement à la défense de la ville contre les républicains. La Convention le décrète d'arrestation, il réussit à fuir. Il reprend son siège de député après le 9 thermidor an II (27 juillet 1794), avec Paul Barras il est chargé de commander la force armée qui a pour rôle de protéger l'arrivage des subsistances pour la capitale. En 1796, il est promu général de brigade.

Sous le Directoire[modifier | modifier le code]

Élu député au Conseil des Cinq-Cents par les habitants de Béziers. Il y intervient quelquefois pour des questions concernant la marine. Il souhaite le portefeuille de ministre de la Marine mais n'en est pas jugé digne.

Sous le Consulat et le Premier Empire[modifier | modifier le code]

Après le Coup d'État du 18 brumaire an VIII (9 novembre 1799), il prend sa retraite politique et militaire.

Sources[modifier | modifier le code]