Jean-Olivier Gaudin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gaudin.
Jean Olivier Gaudin
Image illustrative de l'article Jean-Olivier Gaudin

Naissance
Malestroit (Morbihan)
Décès (à 84 ans)
Puxe (Meurthe-et-Moselle)
Origine Drapeau de la France France
Arme Cavalerie
Grade Général de brigade
Années de service 1766-1796
Distinctions Chevalier de Saint-Louis
Autres fonctions Maire de Puxe

Jean Olivier Gaudin, né le à Malestroit (Morbihan), mort le à Puxe (Meurthe-et-Moselle), est un général de brigade de la Révolution française.

États de service[modifier | modifier le code]

Il entre en service le 1er mai 1766, comme cavalier au 16e régiment de cavalerie, il est nommé maréchal des logis en 1768, et porte étendard le 8 mai 1774. Il est promu sous-lieutenant le 23 novembre 1784, lieutenant en second le 23 mai 1787, et lieutenant surnuméraire le 1er mai 1788.

Il est fait chevalier de Saint-Louis le 19 juin 1791. Il est nommé capitaine de cavalerie le 25 janvier 1792, et le 1er octobre 1792, il devient lieutenant-colonel au 17e régiment de cavalerie. Il sert à l’armée du nord de 1792 à 1794. En avril 1793, il commande le dépôt de cavalerie à Pont-à-Mousson

Il est nommé chef de brigade le 12 février 1794, commandant le 25e régiment de Dragons, et le 2 juillet 1794, il rejoint l’armée du Nord, sous les ordres du général Balland. Il se distingue au combat de Cateau-Cambrésis le 29 mars 1794, à l’affaire de Castillon le 17 avril suivant, il charge l’ennemi très supérieur en nombre avec deux escadrons de son régiment, obligeant ce dernier à reculé, sauvant ainsi deux canons qui seraient tombés au pouvoir de l’ennemi. Il se distingue de nouveau au combat de Nouvion le 27 avril 1794.

Il est promu général de brigade provisoire le 20 juillet 1794, à l’armée de Sambre-et-Meuse, et le 15 juin 1795, il est non compris dans la réorganisation des états-majors. Il est admis à la retraite le 8 février 1796.

Il est maire de Puxe de 1800 au 27 décembre 1830, date de sa mort.

Sources[modifier | modifier le code]