Jean-Michel Portal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Portal.
Jean-Michel Portal
Naissance (47 ans)
Paris, France
Nationalité Drapeau de la France française
Profession Acteur

Jean-Michel Portal, né le à Paris, est un acteur français.

Pendant son adolescence, il est l'un des membres du groupe de pop rock Alex de Lys. Il a été nommé au César du cinéma du meilleur espoir masculin pour son rôle dans le film La Chambre des officiers.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Jean-Michel Portal est né à Paris le 29 mai 1970. C'est cependant dans la région de Béziers, à Valras Plage, qu’il passe son enfance. Suit un court passage en banlieue parisienne, puis il part pour Brionne, petit village normand entre Rouen et Evreux. À neuf ans, il participe activement à un atelier de marionnettes, où il écrit de petites pièces : c’est un début de théâtre.

Adolescence[modifier | modifier le code]

Pourtant, c’est dans la musique qu’il s’investit dans un premier temps, en fondant le groupe pop rock Alex de Lys (chanteur, compositeur, guitariste) avec des amis. Pour suivre les tournées, il arrête ses études à dix-huit ans, après une classe de première option arts plastiques.

Retour à Paris, le cours Florent[modifier | modifier le code]

Jean-Michel travaille dans un restaurant pour se payer le stage d’été au Cours Florent. Sur concours, il obtient la classe libre, qu’il suivra pendant un an. C’est là qu’il rencontre Isabelle Nanty, qui est son professeur. En 1989, cette dernière lui conseille de passer les auditions pour "Une vie de théâtre", pièce de David Mamet mise en scène par Michel Piccoli. Il est retenu et joue alors avec Jean Rochefort au Théâtre des Mathurins, à Paris. Il décroche son premier contrat avec un agent.

Début au cinéma[modifier | modifier le code]

En 1989, ce sont les débuts au cinéma, avec un rôle dans Tumultes, de Bertrand van Effenterre. Jean-Michel Portal enchaîne en 1991 avec Veraz, aux côtés de Kirk Douglas.

Conservatoire National D'art Dramatique[modifier | modifier le code]

En 1992, il est admis sur concours au Conservatoire et intègre alors la classe de Catherine Hiegel. La même année, il tourne le deuxième film de Bruno NuyttenAlbert Souffre, avec Julien Rassam, rythmé par la musique des Pixies. Jean-Michel quitte le Conservatoire en 1994 et joue dans La Cagnotte (Labiche) dans une mise en scène de Julie Brochen.

Et depuis...[modifier | modifier le code]

Toujours sur les planches, Jean-Michel Portail joue avec Marcial Di Fonzo Bo dans Richard III mis en scène par Matthias Langhoff, en 1996. La même année, il retrouve son partenaire de théâtre dans L’Homme que j’aime, de Stéphane Giusti. En effet, Jean-Michel Portal n’était à la base présent aux essais que pour donner la réplique à Marcial di Fonzo Bo, mais il finit pourtant par interpréter Lucas dans le film. En 1997, Michel Piccoli fait à nouveau appel à lui pour son film Alors voilà. Cette année-là, Jean-Michel Portal tourne également dans le téléfilm de Fabrice Cazeneuve, Un fait divers.

Le théâtre continue, avec un texte de François Bon mis en scène par Charles Tordjman, La Vie de Myriam C. en 1998, et Hedda Gabler par Acquaviva, en 1999. Et revoilà le cinéma : dans Nos vies heureuses, Jean-Michel Portal interprète l’un des six personnages principaux ; le film est présenté à Cannes.

En 2000, il donne la réplique à Éric Caravaca dans le film de François DupeyronLa Chambre des officiers, ce qui lui vaut d’être nommé pour le César 2002 du Meilleur espoir. Pendant ce temps, lui se consacre à la compagnie qu’il a créée avec May Bouada, “Ils sont magnifiques dans l’espace”, avec laquelle il monte la pièce grivoise de Maupassant : A la feuille de rose, maison turque. Il part ensuite pour Valence, en Espagne, pour tourner Pas si grave, de Bernard Rapp, avec Romain Duris et Sami Bouajila. De retour en France, il joue avec la Compagnie des Lucioles dans Les ordures, la ville et la mort, de Fassbinder, mis en scène par Pierre Maillet. Ils commencent à Rennes puis entament une belle tournée jusqu’à Paris en juin 2003.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]