Jean-Michel Place

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Michel Place
Repères historiques
Création 1974
Fiche d’identité
Site web www.jeanmichelplace.com

Jean-Michel Place est un éditeur français qui se présente comme un amateur de revues[1]. Il a créé la manifestation du Marché de la poésie en 1983.

Les Éditions Jean-Michel Place[modifier | modifier le code]

À partir de son expérience chez l'éditeur spécialisé en reprint[2], Kraus, il crée en 1974 les Éditions Jean-Michel Place initialement pour réimprimer des revues d’avant-garde, principalement dadaïstes et surréalistes, issues du fonds André Vasseur, dont il hérite à la mort du collectionneur en 1976.

Il se distingue des grandes maisons (Kraus, Johnson, Slatkine...) par la minutie avec laquelle il reconstitue les revues dans leurs moindres détails (publicités, couvertures, etc.).

Outre la clientèle des bibliothèques, il cherche à atteindre un public plus large par des tirages de plusieurs milliers d’exemplaires. Les premières revues SIC, L'Œuf dur et Aventure ne furent tirées qu’à 500 exemplaires ; La Révolution surréaliste le fut à 6 000, et 13 000 exemplaires qui seront finalement totalement vendus[3].

En 1998, il reprend les revues L’Architecture d'aujourd'hui et Techniques et architecture, auxquels il ajoute le mensuel Parpaings qu'il crée.

Revues[modifier | modifier le code]

Outre les rééditions de revues et celles d’architecture, plusieurs revues originales ont été éditées par Jean-Michel Place :

Art, littérature 
  • Genesis
  • La Revue d'esthétique
Cinéma
Études musicales 
  • Ostinato rigore
Sciences sociales 
  • Gradhiva
  • Xoana

Livres[modifier | modifier le code]

Les éditions Jean-Michel Place éditent aussi des livres originaux dans de nombreux domaines : Architecture, Avant-Garde, Beaux-arts, Arts plastiques, Photographie, Bibliographie, Cinéma, Équitation, Ethnologie, Ethnographie, Littérature (Correspondance, Création littéraire, Essai, Francophonie, Monographies, Philosophie, Théâtre), Musique, Poésie, Notariat

Collections[modifier | modifier le code]

Disparition et renaissance[modifier | modifier le code]

Après un dépôt de bilan en avril 2008[14],[15], elles ont refait surface sous le nom de Nouvelles Éditions Jean-Michel Place.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]