Jean-Michel Parasiliti dit Para

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Michel Parasiliti dit Para

Succession

Prétendant au trône du « Royaume d’Araucanie et de Patagonie »

Depuis le
(2 ans 6 mois et 16 jours)

Nom revendiqué « Antoine IV »
Prédécesseur Philippe Boiry dit « prince Philippe »
Biographie
Nom de naissance Jean-Michel Parasiliti dit Para
Naissance (74 ans)
Paris (France)
Description de l'image Coat of Arms of Araucania and Patagonia.png.

Jean-Michel Parasiliti dit Para[1],[2] (aussi connu sous le nom de Parasiliti di Para), né le à Paris, est un ancien éducateur spécialisé[3]. Il est prétendant au « trône » du « royaume d’Araucanie et de Patagonie » et chef de la « maison royale d’Araucanie et de Patagonie » depuis le 9 janvier 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le 9 janvier 2014, il est élu par le « conseil de régence » de la « maison royale d'Araucanie et de Patagonie » prétendant au « trône royal d’Araucanie et de Patagonie » sous le nom d'Antoine IV sans pour autant convaincre tous les partisans de la « maison royale »[4].

Décorations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Répartition par départements (France, 1891-1990) du patronyme « Parasiliti dit Para » fournie par l’Insee et présentée par le site Géopatronyme : une naissance enregistrée entre 1941 et 1965 sous le nom « Parasiliti dit Para », dans les Bouches-du-Rhône.
  2. Différentes sources officielles indiquent que le patronyme légal est : Jean-Michel Parasiliti dit Para et non Jean-Michel Parasiliti di Para : Journal Officiel numéro 25 du 30 Janvier 2000 : arrêté du 19 janvier 2000 portant désignation des assesseurs des tribunaux pour enfants (2e liste)
  3. Hervé Chassain, Un royaume pas que pour rire, Sud Ouest, 15 février 2014
  4. « Dordogne : la succession du prince d'Araucanie divisée », Sud-Ouest, 19 juin 2014
  5. Décret paru au Journal officiel de la République française du 21 novembre 1995 : « Ministère du Travail et des Affaires sociales [...] Officier [...] M. Parasiliti, dit Para (Jean-Michel), directeur d’un centre en faveur de handicapés. Chevalier du 3 octobre 1980. »