Jean-Michel Marchand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jean-Michel Marchand
Illustration.
Fonctions
Président de la Communauté d'agglomération
Saumur Val de Loire
En fonction depuis le
(1 an, 6 mois et 8 jours)
Élection
Prédécesseur Guy Bertin (Saumur Loire Développement)
Maire de Saumur

(3 ans, 5 mois et 25 jours)
Élection 30 mars 2014
Prédécesseur Michel Apchin
Successeur Jackie Goulet

(6 ans, 11 mois et 27 jours)
Prédécesseur Jean-Paul Hugot
Successeur Michel Apchin
Conseiller général de Maine-et-Loire
Élu dans le canton de Saumur-Nord

(3 ans, 5 mois et 25 jours)
Élection 28 mars 2004
Prédécesseur Paul Boisnier
Député de la 4e circonscription
de Maine-et-Loire

(5 ans et 6 jours)
Élection 1er juin 1997
Prédécesseur Jean Bégault
Successeur Michel Piron
Biographie
Date de naissance (70 ans)
Lieu de naissance Thouars (Deux-Sèvres)
Nationalité Française
Parti politique Les Verts
Parti radical de gauche
Profession Professeur et principal de collège

Jean-Michel Marchand, né le à Thouars (Deux-Sèvres)[1], est un homme politique français.

Membre des Verts jusqu'en 2006, il quitte alors ce parti pour le Parti radical de gauche.

Biographie[modifier | modifier le code]

Principal de collège de formation, il devient député Vert de la quatrième circonscription de Maine-et-Loire de 1997 à 2002 à la faveur d'une « triangulaire » qui l'oppose à deux candidats du centre et de droite, Louis Robineau (UDF) et Jean-Pierre Pohu (RPR). En 2001, il devient maire de Saumur, il est alors l'un des rares maires Vert d'une ville de plus de 25 000 habitants. Malgré l'opposition de son parti au cumul des mandats, il continue à cumuler cette fonction avec celles de président de la Communauté d'agglomération de Saumur Loire Développement et de conseiller général du canton de Saumur-Nord (en 2004)[2].

Postulant aux élections législatives de 2007, il n'est pas investi par les Verts qui refusent le cumul des mandats. Il annonce alors son départ pour le PRG qu'il représente dans la troisième circonscription de Maine-et-Loire contre le député UMP sortant Jean-Charles Taugourdeau. Il est battu lors de cette élection qui voit la réélection dès le premier tour du député sortant[3].

Lors des élections municipales françaises de 2008, il perd la mairie de Saumur[4].

En 2011, il est réélu conseiller général du canton de Saumur-Nord[5].

Le 30 mars 2014, il remporte le second tour des élections municipales de Saumur, à la tête d'une liste de rassemblement de la gauche[6], après fusion avec la liste de Jackie Goulet (DVG), arrivé à la quasi-égalité avec Jean-Michel Marchand au premier tour.

Détail des mandats et fonctions[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]