Jean-Michel Charpin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charpin.
Jean-Michel Charpin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Directeur de l'INSEE
-
Commissaire au Plan
-
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Jean-Michel Charpin, né le à Marseille, est un économiste français, inspecteur général des finances honoraire.

Carrière[modifier | modifier le code]

Ancien élève de l'École polytechnique (Promotion X1968) et de l'École nationale de la statistique et de l'administration économique, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris et d'études supérieures de sciences économiques, il commence sa carrière en 1973 à l'Insee en tant qu'économiste chargé des travaux techniques de projection à moyen terme, avant d'intégrer la Commission européenne.

Il a été entre 1983 et 1985 directeur de cabinet du ministre Jean Le Garrec (PS) qui a occupé divers postes au sein des gouvernements Mauroy et Fabius.

Directeur du CEPII (1985-1990), professeur à l'École centrale (1977-1982) et à l'ENA (1988-1991), il rejoint la BNP en 1990, avant de devenir commissaire au Plan entre janvier 1998 et janvier 2003, puis directeur général de l'Insee de janvier 2003 à octobre 2007.

Il est vice-président et trésorier de l'Ecole d'économie de Paris, et appartient à l'Académie des technologies. Il a participé au Conseil d'analyse économique de 1997 à 2007, d'abord comme membre intuitu personae, puis comme membre de droit.

Il est également l'auteur en 1999 du rapport au Premier ministre « L'avenir de nos retraites »[1].

En 2004-2005, il a présidé le groupe de rédaction du Code de bonnes pratiques de la statistique européenne.

Il est ancien président de l'Association française de science économique et de l'Association française des gestionnaires actif-passif.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « L'avenir de nos retraites »