Jean-Maurice Bailly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bailly.
Jean-Maurice Bailly
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
MontréalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Jean-Maurice Bailly fut un journaliste sportif et animateur à la radio de Radio-Canada; né à Saint-Gabriel-de-Brandon le 20 mai 1920 et mort à Montréal le 6 juillet 1990.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Maurice Bailly débute à Radio-Canada le comme commis aux nouvelles. À l’automne 1944, il passe au Service des sports, où il rejoint René Lecavalier. En 1947, il anime pour la première fois la Ligue du vieux poêle où il devient, entre les périodes, analyste des parties de hockey des Canadiens de Montréal, présentées uniquement à la radio à cette époque. En 1949, tout en restant au Service des sports, il se joint à l’équipe des Joyeux Troubadours, émission humoristique de chansons et de blagues. Il y est animateur pendant 28 ans, soit jusqu'à la fin de l'émission en 1977.

Il épouse la chanteuse québécoise Lucille Dumont en 1945; ils se séparent en 1964.

Il est congédié de la célèbre émission de la télévision de Radio-Canada, La Soirée du hockey en 1969 pour y avoir été trop critique au goût de la maison qui produisait l’émission.

Jean-Maurice Bailly prend sa retraite de Radio-Canada le , ce qui met fin à sa dernière émission radio, À toi Jean-Maurice, qu’il animait depuis 1974. Il est mort le à l'âge de 70 ans des suites d'une hémorragie interne.

Honneurs[modifier | modifier le code]

À Saint-Charles-Borromée, une rue porte son nom[1].

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de la rue Jean-Maurice-Bailly, sur le site de la Commission de toponymie du Québec.