Jean-Marie Hullot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie « Hullot » redirige ici. Pour l’article homophone, voir Hulot.
Jean-Marie Hullot
Jean-Marie Hullot.jpg
Jean-Marie Hullot en 2008.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Directeur de thèse

Jean-Marie Hullot (né le à Paris et mort le dans la même ville) est un informaticien français.

Il est un créateur de programmes pour les plateformes Macintosh, NeXTSTEP et Mac OS X, ce qui inclut SOS Interface pour le Mac[1], qui deviendra par la suite Interface Builder pour NeXTSTEP (1985)[2], et a ensuite évolué en une partie de Mac OS X. Il a aussi dirigé les équipes de développement pour iCal et iSync (en) pour Mac OS X (2002)[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après l'École normale supérieure de Saint-Cloud[4], Jean-Marie Hullot a reçu son doctorat en informatique à l'université Paris-Orsay en 1981[5], son directeur de thèse étant Gérard Huet. Il fut chercheur à l'INRIA de 1979 à 1986, avant de rejoindre NeXT. En 1996, il cofondera RealNames (en), un service de traduction d'URL qui ferma en 2002.

Il est l'inspirateur de l'iPhone d'Apple Inc., idée qu'il a soufflée à Steve Jobs[6],[7],[8]. C'est au sein d'une cellule de développement secrète à Paris qu'il prépare le développement de l'iPhone. C'est ainsi qu'il occupe le poste de directeur technique du service des applications à Apple Inc. de 2001 à 2005. Ses travaux portent essentiellement sur la synchronisation entre différents appareils pour les carnets d'adresses (iSync) et le calendrier (iCal). Lorsqu'en 2005, Apple décide de centraliser les développements de l'iPhone aux États-Unis, Jean-Marie Hullot, ne souhaitant pas quitter la France, démissionnera.

Depuis Jean-Marie Hullot, passionné de photo, a créé[9] l'encyclopédie en ligne de photos, Fotopedia (en)[10],[11], qui a cessé son activité en 2014.

Jean-Marie Hullot est mort le 17 juin 2019[12]. Auparavant, avec sa compagne, il gérait sa fondation environnementale, la fondation Iris, qui a pour vocation de sauvegarder la fragile beauté du monde.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :