Jean-Marie Brochu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brochu.
Jean-Marie Brochu
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Jean-Marie Brochu (né à Québec en 1926) est un prêtre du diocèse de Québec.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né à Québec, l'aîné d'une famille de 5 enfants nés de Raoul Brochu, professeur, et de Yvonne Cormier, couturière. Il étudia au Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière, à l'Université Laval et au Grand Séminaire de Québec. Ordonné prêtre en 1952. Il a été pendant 20 ans secrétaire à Archevêché de Québec alors que l'Archevêque était le Cardinal Maurice Roy. Il est ensuite devenu curé de la paroisse Saint-Charles Garnier à Sillery (Québec). Depuis le 23 juin 1963 l'abbé Brochu tient une chronique radio quotidienne ; on l'appelle « Monsieur le Bonheur ». On pense qu'il a établi jusqu'ici un record en étant en ondes depuis 50 ans.

L'abbé Brochu a fondé une œuvre qui porte le nom de Le Noël du Bonheur. Cet organisme a pour mission de visiter les personnes qui entrent dans un centre hospitalier pour ne plus en sortir. Le Noël du Bonheur aide plus de 8200 patients qui sont hébergés dans 98 résidences des régions de la Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches du Québec. Environ 2500 bénévoles visitent ces personnes régulièrement pour leur organiser des activités qui favorisent leur mobilité. Chaque malade reçoit du Noël du Bonheur 3 cadeaux par année: à son anniversaire, à la fête des mères et des pères et à Noël.

Le , l'abbé Brochu reçoit le prix du Gouverneur Général pour l'Endraide[1] des mains d'Adrienne Clarkson, puis, le , est décoré de l'Ordre du Canada[2], toujours par Madame Clarkson. Le 29 novembre 2011 le député de Vanier Patrick Huot lui remet[3] la médaille de l'Assemblée nationale du Québec en présence du premier ministre Jean Charest[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]