Jean-Marie Brandt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Marie Brandt
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (73 ans)
GenèveVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Jean-Marie Brandt, né le 20 mars 1946 à (Genève) de parents neuchâtelois, est un (écrivain), (poète), enseignant à l'Université Populaire de Lausanne (Suisse), formateur au Service de formation des laïcs de l'Église catholique du canton de Vaud (Suisse), conseiller indépendant, ancien directeur général de banque et ancien chef de l'Administration cantonale des Impôts du canton de Vaud.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Marie Brandt vit jusqu'à l'âge de six ans à (Tolochenaz.) Après une maturité latin-grec au collège Champittet, il obtient à l'Université de Lausanne une double licence en droit suisse et en sciences économiques (mention gestion d'entreprise). Membre de direction de la Société de Banque Suisse à Genève, diplômé AMP de l'INSEAD Fontainebleau il obtient en 1990 un doctorat ès sciences économiques : "L'Obligation de réciprocité, pour une position stratégique de la Suisse face à l'Europe de 1992". Retraité depuis 2004 il défend en 2009 avec succès une thèse en théologie à l'Université de Lausanne : "l'Obsolescence de l'offre religieuse".

Sa double formation universitaire lui permet une carrière professionnelle diversifiée: au final directeur des impôts du canton de Vaud, dont il a réorganisé les structures et les procédures et concrétisé le passage du praenumerando au postnumerando annuel ainsi que la déclaration d'impôt informatisée, il a été directeur général du Crédit Foncier Vaudois et de la Banque Cantonale Vaudoise, en particulier au temps de leur fusion avec deux autres banques vaudoises. Auparavant il a été membre de la direction de la Société de Banque Suisse à Genève, directeur adjoint de la Compagnie de Banque et de Crédit SA(Groupe Tradition SA à Lausanne), senior Bank auditor chez KPMG, Genève et Francfort. Il est actuellement consultant indépendant et depuis 2009 enseignant à l'Université Populaire de Lausanne et au Service de formation des adultes de l'Église catholique du canton de Vaud. Il donne régulièrement des conférences et organise des débats sur l'actualité, notamment en lien avec le message biblique.

Passionné de littérature - il aime les Parnassiens, Valéry, Saint Augustin, Proust - il écrit de la poésie, inspirée de Nerval et de Baudelaire. Il possède également des talents de romancier : les éditions de l'Aire publient son premier roman sous le pseudonyme de Jean-Marie Rémy. Intitulé "Le Chat", il y livre son expérience des grandeurs et misères de notre société.

En 2007, Jean-Marie Brandt publie sous son vrai nom, "Ténèbres sur le Grand-Saint-Bernard", premier tome d'une suite romanesque en plusieurs volumes publié aux Éditions Slatkine. La presse locale a salué la parution de son essai "La Crise ? Quelle Crise ?" publié aux Éditions Slatkine en 2015.

Publications : - Le Fondateur du Rotary (traduction de l'œuvre de James P. Walsh, the Fonder of the Rotary, (ISBN 0-906360-02-1) Scan Books, Grande-Bretagne), Éditions Fima SA, 1982 - L'Obligation de réciprocité, Pour une position stratégique de la Suisse face à l'Europe de 1992, thèse de doctorat ès sciences économiques, faculté de droit, Université de Neuchâtel (Suisse), Montreux, Imprimerie Corbaz SA, Montreux, 1990 - Les Atouts de la Suisse face à l'Europe, Lausanne, Éditions Favre SA, 1990 - Le Chat, (pseudo Jean-Marie Rémy), Vevey, L'Aïre, 2002 - Ténèbres sur le Grand-Saint-Bernard, tome 1 Le Grand-Saint-Bernard des Ténèbres, Genève, Éditions Slatkine, 2007 - Ténèbres sur le grand-Saint-Bernard, tome 2 Le Vatican des Ténèbres, Genève, Éditions Slatkine, 2009 - L'obsolescence de l'offre religieuse (thèse de doctorat en théologie), Genève, Éditions Slatkine, 2010 - La Crise ? Quelle Crise ?, Genève, Éditions Slatkine, 2015 - Revue sillages : de nombreux poèmes

Sources[modifier | modifier le code]