Jean-Marie Albagnac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Marie Albagnac
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (87 ans)
Nationalité
Activités

Jean-Marie Albagnac (né le - ) est un graveur, artiste-peintre et photographe français, époux de Maria Albagnac-Vives, artiste photographe, qui vit à Lyon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien publicitaire de 1946 à 1954, élève de l'École supérieure art et design de Saint-Étienne de 1948 à 1953, il obtient le Prix Abd-el-Tif en 1956, et séjourne deux années en Algérie (voir INA la Villa Abd El Tif, 1958, film muet avec Albagnac), il est le plus jeune des derniers survivants lauréats de la Villa Ab del Tif.

Boursier du gouvernement néerlandais en 1961, puis professeur de dessin et directeur de l'École des Beaux-Arts de Moulins, et professeur ensuite de gravure à l'École nationale des beaux-arts de Lyon, il participe à de nombreuses expositions de groupe à Alger, Bône et Oran, Paris, et à titre particulier à Tokyo, New York, Luxembourg, etc.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Elles se trouvent à la Bibliothèque nationale de France, cabinet des Estampes, Bibliothèque de Mulhouse, Centre National des Arts Plastiques, Préfecture de Paris, musées d'Alger, Saint-Étienne, Winterthour (CH), Lyon, Poitiers, Dijon et Besançon.

Sources[modifier | modifier le code]

  • A.N. F21/6950, Elizabeth Cazenave, La Villa ABD EL TIF un demi-siècle de vie artistique en Algérie 1907-1962, Association Abd el tif, 1998, Prix Algérianiste, 1999 (ISBN 2-95098611-0)

Liens externes[modifier | modifier le code]