Jean-Marie Aimot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant une personnalité française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jean-Marie Aimot est un écrivain, critique, biographe, traducteur et collaborateur français du milieu du XXe siècle.

Carrière littéraire[modifier | modifier le code]

Il est notamment l'auteur de Nos mitrailleuses n'ont pas tiré, qui obtient en 1941 le Prix des Deux Magots[1]. On compte également parmi ses œuvres La Carrière de Raoul Champfrond, roman récompensé par le Prix Balzac en 1944.

Ses œuvres biographiques portent en particulier sur Emmanuel Mané-Katz et sur Henry Morton Stanley.

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Avant guerre, Aimot est associé à la mouvance de l'extrême droite française. Il rejoint le Parti populaire français, mouvement collaborationniste de Jacques Doriot, durant l'Occupation. Il dirige notamment le Service Français du Film Documentaire[réf. nécessaire] pour le compte du Gouvernement de Vichy.

Notes et références[modifier | modifier le code]